10 femmes guitaristes à l'honneur

Publié le : 26/02/2018 13:39:15
Catégories : Artistes

Le monde de la musique est parfois rude pour les femmes. Bénéficiant d’un faible intérêt médiatique, elles doivent se démener pour faire connaître leur art au-delà des passionnés. Quelle injustice lorsque des talents aussi prometteurs que ces grandes guitaristes vous livrent des solos que n’aurait pas reniés Van Halen.
Entre le classique, le flamenco, le rock et plus récemment les youtubeuses qui mélangent les styles, impossible de repérer de façon objective un top des meilleures artistes. Découvrez une sélection de 10 femmes guitaristes qui manient leur instrument comme personne, tous milieux confondus.
Et il est fortement recommandé de monter le son.

Jennifer Batten

Digne représentante féminine du club sélect des guitar heroes, Jennifer Batten a marqué les esprits durant les années 90 en devenant la guitariste officielle des tournées de Mickael Jackson. Avec sa grande crête punk blond platine, elle interpelle les millions de spectateurs par des solos endiablés.
Sa technique fétiche, le tapping (taper sur les cordes plutôt que de les pincer), a fait d’elle une référence en la matière. Elle est amenée en 1998 à intégrer l’équipe de l’éminent Jeff Beck, en tournée et en studio.
Jennifer Batten possède sans doute une des meilleures techniques au monde en matière de guitare, mais elle a surtout contribué à ouvrir les portes d’un monde rock ‘n’ roll trop masculin à toutes les guitaristes auparavant cantonnées au blues et folk.


Annie Erin Clark (alias St. Vincent)

Multi-instrumentiste, côtoyant le milieu musical comme les hautes sphères d’Hollywood, Annie Clark, connue aussi sous son pseudonyme St. Vincent, est une artiste de talent. Son nom de scène choisi en hommage au poète Dylan Thomas qui mourut dans l’hôpital du même nom, figure également comme titre de son quatrième album.
Ses textes provocateurs et réfléchis posés sur des arrangements complexes illustrent le personnage sur scène : accompagnée de sa guitare qui semble être un prolongement de ses propres membres tant elle en joue avec aisance, Annie Clark organise de véritables shows.
Préparez-vous à être secoué par ces sons venus d’ailleurs.


Gabriela Quintero

Qui ne connaît pas l’homonyme féminine du célèbre duo Rodrigo y Gabriela ? Issus d’un groupe de métal mexicain, les deux compères se sont fait une renommée internationale bien méritée qui n’est pas étrangère aux talents de la guitariste.
Si celle-ci se cantonne principalement à la rythmique pour accompagner les solos de Rodrigo, elle possède un arsenal de techniques impressionnantes qui donnent à sa guitare acoustique des vertus percussives très favorables au rendu sonore de leurs reprises.
La jeune femme a dirigé pas moins de trois groupes féminins avec lesquels elle s’entrainait plusieurs heures par jour. Persévérante, exigeante, précise, Gabriela Quintero récolte les fruits de son travail acharné en développant un jeu unique, à la croisée du flamenco et du rock ‘n’ roll.
Admirez la fluidité et la vitesse de sa main droite !

Nancy Wilson

La guitariste de Heart n’a rien à envier à sa sœur Ann Wilson, chanteuse du même groupe. Sacrée par la marque Gibson elle-même « 8ème meilleure guitariste de tous les temps », son jeu incorpore des influences hispaniques et classiques à des mélodies résolument hard-rock, qui ont fait du groupe féminin le premier dans l’histoire de ce style auparavant réservé aux grands gaillards chevelus.
Nancy Wilson fait partie du groupe Roadcase Royale qu’elle a fondé avec entre autres le chanteur Liv Warfield, ancien membre du groupe de Prince, et le claviériste de Heart Chris Joyner.
Son célèbre riff sur Barracuda donne la mesure de son énergie incroyable.

Poison Ivy

Renvoyée du lycée pour ses excentricités vestimentaires, incarcérée pendant un temps, Kristy Marlana Wallace dut son salut à sa rencontre avec Lux Interior qui l’aida à extérioriser tout le talent qu’elle cachait au sein de leur groupe, The Cramps. Ce nom, c’est elle-même qui le choisit parce qu’il évoque la douleur qu’elle peine à exorciser.
Les particularités de son jeu sont à l’image de ses débuts de vie chaotique : violent, acide, porté par une vitesse d’exécution fulgurante, amplifié à coup de fuzz. Pour ne rien enlever au caractère de sa musique, celle qui se fait appeler Poison Ivy -l’empoisonneuse- plébiscite des cordes au tirant très fort. Elle avoue avoir besoin de sentir son instrument, les cordes trop souples l’ennuyant profondément.
En résulte ce son trash complètement explosif qui se marie parfaitement à l’excentricité de son compagnon de scène.

Orianthi Panagaris

Lorsque Steve Vai et Carlos Santana eux-mêmes reconnaissent votre talent à seulement 15 ans, inutile de dire que la voie vers le succès se profile plutôt bien. Le succès, Orianthi Panagaris le connaît à travers le groupe Alice Cooper qu’elle accompagne pendant trois ans. Cette jeune prodige avait été choisie par Mickael Jackson pour la tournée This Is It, qui n’eut pas lieu pour cause de décès du chanteur.
On lui reconnaît volontiers une virtuosité dans ses interprétations digne des plus grands, à l’image de cette reprise de Hendrix.
https://www.youtube.com/watch?v=iSKWkybg8Tk
Mais Orianthi impressionne aussi par ses compositions et ses collaboration, en témoigne ce morceau d’une complexité musicale incroyable réalisé avec Steve Vai dans un des plus beaux duos instrumentaux qu’il soit donné d’écouter.

Ana Vidovic

Son doigté de fée donne à ses interprétations une sensualité qui rivalise avec sa technique incroyablement efficace. Ana Vidovic manie la guitare classique depuis ses 5 ans avec un brio salué par de nombreux prix.
Réputée instrument d’accompagnement par excellence, la guitare devient entre ses mains un outil multiple qui se suffit amplement à lui-même. La jeune croate joue des mélodies envoûtantes mêlant rythmique et solos dans une mélopée saisie d’émotion.
Jugez-en par vous-même...

Tatyana Ryzhkova

Avec plus d’un million d’abonnés sur YouTube, cette jeune guitariste ne laisse pas de marbre. Elle joue avec l’instrument plus qu’elle ne le maitrise dans un duo harmonieux fort de son excellente technique. L’artiste, native de Biélorussie, se produit partout dans le monde dans des salles combles où elle interprète ses propres compositions qui marient parties instrumentales de virtuose et chants.
Goûtez à ce petit délice qui ravira tant vos oreilles que vos yeux, car Tatyana prend du plaisir à jouer et le montre avec toute la grâce qui lui sied.

Kaori Muraji (村治 佳織)

C’est depuis l’âge de 3 ans que cette japonaise étudie la guitare sous tous ses aspects. Bien qu’ayant aujourd’hui du interrompre sa pratique professionnelle pour des raisons de santé, Kaori Muraji reste la première représentante de son pays natal à signer un contrat avec Decca Records. Elle combine une dextérité à couper le souffle avec une capacité sensible qui fait vibrer chaque corde comme une parole.
En témoigne cette audacieuse reprise du Nocturne n°2 de Chopin, chef d’œuvre initialement écrit pour piano, qui prend une toute autre ampleur entre les mains de Kaori.
https://www.youtube.com/watch?time_continue=35&v=foul5rTtRpE
La variété de son répertoire lui permet également de présenter des pépites épiques, à savoir ici Tears in Heaven, magnifié par une interprétation chargée d’intensité et de douceur.

Kaki King

Installée dans le monde professionnel de la musique depuis une dizaine d’années, Kaki King compose dans des styles très variés qui ont donné naissance à 6 albums aux ambiances complètement différentes. Elle signe des collaborations avec Foo Figthers ou Timbaland et incarne à merveille le renouveau de la guitare acoustique.
Cette artiste utilise le tapping à deux mains avec brio, ainsi que toute la guitare comme surface de percussion pour des créations originales sans équivalent.



Les femmes ne déméritent pas à la guitare, mieux, elles contribuent à l’ouverture d’un milieu musical parfois trop monochrome en y apportant leur sensibilité et leur énergie, sans se départir d’une technique parfaite.
Bien plus nombreuses que ces quelques références, les guitaristes féminines inondent tous les secteurs de la musique pour le plus grand plaisir des mélomanes. Si vous en voulez encore, foncez écouter les prestations de Gretschen Menn, Donna Grantis et Heike Matthiesen !