Accessoires guitare : les incontournables

Publié le : 04/03/2019 20:12:39
Catégories : Guides

Que vous soyez un guitariste amateur, professionnel ou semi pro, vous avez la possibilité d'utiliser de nombreux accessoires avec votre guitare.

Peu importe votre style de jeu, peu importe le type de guitare que vous utilisez, il y a de nombreux accessoires disponibles, qui vous permettront d'enjoliver votre pratique de la guitare. 

Nous allons faire le tour des articles et accessoires dont vous pouvez disposer en tant que guitariste. Nous évoquerons l'utilité de chaque accessoire, afin de vous éclairer le plus possible dans de futurs choix de matériel. 

L'accordeur : votre meilleur ami

accordeurC'est l'accessoire que vous êtes supposé utiliser le plus. L'accordeur vous sert à jouer avec des cordes justes. Cela vous permet donc de jouer sans faussetés. 

Votre guitare vit, le manche bouge, les cordes se détendent. Il suffit que vous passiez d'une pièce chaude à une pièce froide, ou alors que vous stockiez votre guitare dans une pièce au taux d'hygrométrie trop faible ou au contraire trop élevé, pour que votre guitare se mette à sonner faux. 

De même si vous stockez votre guitare dans un étui et que vous la transportez beaucoup, elle peut fréquemment varier au niveau de sa justesse.  C'est un phénomène complètement normal et courant. Vous devez donc régulièrement accorder votre guitare pour jouer correctement :

  • avant de jouer un morceau,
  • avant la répétition,
  • entre chaque morceau durant un concert, etc. 

Pour ce faire, vous avez besoin d'un accordeur qui soit fiable et efficace. C'est l'accordeur qui vous permettra de tendre ou détendre chaque corde pour atteindre la note juste : E(Mi), A(La), D(Ré), G(Sol), B(Si), E(Mi aigu).  

Comment choisir mon accordeur ?

Il existe plusieurs types d'accordeurs qui présenteront plusieurs options supplémentaires telles que la fonction métronome, l'accordage simultané de plusieurs cordes, la présence d'une pile ou non, etc. Nous allons nous concentrer sur les accordeurs les plus efficaces. 

Vous trouverez deux grandes familles d’accordeurs : 

Les accordeurs diatoniques : ces accordeurs-là vous permettent de vous accorder corde après corde. Ils reconnaissent seulement les cordes à vide. Il faut donc jouer vos cordes une à une et les accorder. De plus, ils ne reconnaissent que les notes E A D G B E. Ils ne reconnaissent pas les demi-tons. Ce qui peut être gênant si on joue dans un autre accordage que l’accordage standard.
 
Les accordeurs chromatiques : super innovation en matière d’accordage : ils reconnaissent toutes les notes jouées, même s’il ne s’agit pas des notes standards E A D G B E. Vous pouvez donc vous accorder facilement en open tunning ou tout autre accordage qui diffère de l’accordage standard. Idéalement si vous le pouvez, choisissez d’emblée un accordeur chromatique, qui vous permettra d’évoluer rapidement dans votre pratique de la guitare sans avoir à changer d’accordeur. 
 
Ensuite vous aurez plusieurs choix de types d’accordeurs :

 

L'accordeur à pince : il est utilisable sur tous les types de guitares. C'est un accordeur fiable qui fonctionne avec une pile, donc inutile de devoir se brancher sur une prise secteur : vous pouvez l'emmener partout où vous jouez avec votre guitare. Compact et fixé en général sur votre manche, il dispose d’un capteur qui analyse les vibrations de votre corde de guitare.  Vous pouvez vous accorder en toutes circonstances, même dans les endroits les plus bruyants. Le caoutchouc fixé à l’intérieur de la pince vous garantit la stabilité de votre accordeur. Vous pouvez vous déhancher, bouger et faire votre rock star : l’accordeur à pince ne bougera pas de votre manche. Vous aurez le choix entre différents types de modèles d’accordeurs à pince : c’est principalement au niveau de l’écran que va se faire votre choix. Ensuite selon la qualité du capteur de l’accordeur, les prix peuvent varier d’une dizaine d’euros jusqu’à 70 euros.

 
L’accordeur à micro intégré : c’est un accordeur que vous pouvez également utiliser pour d’autres instruments à cordes tels que la contrebasse, la basse, ou encore le ukulélé. Ce type d’accordeur possède donc un micro intégré dans un boitier. Il capte le son de votre note, ce qui pose un problème pour s’accorder s’il y a du bruit dans votre environnement. Et c’est bien là son point faible : vous ne pouvez pas accorder votre guitare dans de bonnes conditions si vous vous trouvez dans un endroit bruyant. Donc inutile de vouloir utiliser ce genre d’accordeur lorsque vous êtes en répétition ou en concert par exemple. C’est tout simplement impossible. Certains de ces accordeurs sont par contre dotés d’une entrée jack. Dans ces cas-là, ils vous apportent plus de précision et vous permettent de vous accorder plus facilement. Doté d’une pile, l’accordeur à micro intégré vous permet de vous accorder à peu près partout (où il n’y a pas de bruit). 

L’accordeur électronique : c’est le top en matière d’accordage. Précis, fiable et rapide, l’accordeur électronique est l’accordeur adapté pour les répétitions et les concerts par exemple. Vous pouvez l’utiliser pour d’autres instruments à cordes à la condition qu’ils disposent d’une prise jack. L’accordeur électronique est l’outil indispensable pour tous les guitaristes qui jouent en groupe et qui ont besoin de pouvoir s’accorder souvent entre les morceaux. Le cadran lumineux vous permet également de vous accorder dans le noir. L’accordeur électronique se présente souvent sous la forme d’une pédale qu’il faut cette fois alimenter via un cordon d’alimentation. Certains accordeurs électroniques sont dotés d’une pile pour être plus facilement transportable ; mais la durée de vie de celle-ci va être relativement courte si vous l’utilisez beaucoup.

L’accordeur polyphonique : petit bijou de technologie, l’accordeur polyphonique a révolutionné l’univers de l’accordage. Avec un accordeur polyphonique vous pouvez gratter plusieurs cordes en même temps et repérer immédiatement quelle corde vous devez ajuster. Il reconnait en fait plusieurs cordes en simultané et vous indique quelle corde est trop haute ou trop basse. C’est particulièrement utile quand vous devez vous accorder entre deux morceaux en live. En un clin d’oeil vous visualisez sur le cadran la corde qu’il faut accorder. C’est vraiment très pratique, surtout si vous jouez avec un accordage spécial ou avec un capodastre. Comptez un peu plus de 100 euros pour des modèles fiables. 
Après vous trouverez également des accordeurs accessibles en ligne (sur Internet). Ils sont pratiques si vous travaillez chez vous au calme. C’est un accordeur impossible à utiliser en live ou en répétition. 
 
Si vous faites du live, choisissez sans hésiter un accordeur à pédale avec une fonction by-pass qui vous permettra de couper le son de vos cordes pendant que vous vous accordez (ça permet au public de ne pas avoir à subir l’accordage). L’accordeur à pédale est en général plus costaud que tous les autres : vous pouvez le malmener, il ne lui arrivera pas grand chose. 

Le capodastre pour changer de tonalité

 Le capodastre ou « capo » est très utile si vous jouez en groupe avec une personne qui chante. L’intérêt de cet outil est multiple. Le capodatsre permet de plaquer les cordes sur la position de votre choix. L’effet est identique à un barré : vous positionnez le capo sur les cordes et il exerce la même pression (voire plus) que vos doigts le feraient avec un accord barré. 

capodastreChanger la tonalité d’un morceau : c’est ce qu’on appelle transposer un morceau. Dans le cas où le morceau est trop bas pour un chanteur par exemple, il suffit de transposer le morceau avec un capodastre : on place le capo en position 1, 2, 3 etc., et on se met à jouer la même grille d'accord mais un ton plus haut par exemple (selon la position du capodatsre). C'est vraiment idéal pour aborder tous les registres de chansons ou morceaux. 
Faciliter la position d’un accord : il permet surtout de ne pas avoir à utiliser les accords en barré. C'est le top, surtout quand on commence la pratique de la guitare. Grâce au capo, vous pouvez ainsi simplifier la position de certaines grilles d'accords. 
Le capodastre est un outil vraiment très utile, et il en vous coûtera que quelques euros : en général entre 2 et 10 euros. Cette pince en métal que vous placez sur les cordes, vous rendra de nombreux services. 

Une sangle pour porter votre guitare

Parmi les indispensables accessoires de guitare, on retrouve évidemment la sangle. Si vous voulez jouer debout, il vous faut une sangle. Que vous jouiez en groupe ou en solo, dès lors que vous voulez monter sur scène, il vous faudra une sangle. 

Allier style, élégance et pouvoir porter sa guitare sans douleur, seront vos objectifs principaux avec l'achat d'une sangle. 

sangleLe style : on n'y pense pas forcément spontanément, mais la sangle est un accessoire très visible sur le guitariste. Elle attire l'oeil et permet d'ajouter un effet de style sur la scène. Le choix de son design doit donc se faire avec goût et correspondre à vos envies. On peut passer d'une sangle unie en nylon (noir, bleu, jaune, rouge, etc.), à des sangles en cuir uniques et personnalisées. C'est avant tout une affaire de goût mais également de style joué avec votre guitare. 
L'ergonomie : selon le poids de votre guitare, il faudra choisir une sangle qui puisse porter votre guitare sans faire souffrir votre épaule ou votre dos. Si votre guitare est très lourde, une sangle fine et peu large pourra risquer de vous faire mal. Cela se matérialise assez rapidement par des crampes, des douleurs au niveau de l'épaule et dans le dos. Donc vous n'êtes plus à l'aise et cela peut se voir ou se ressentir, notamment si vous êtes sur scène. Donc, quand vous choisissez votre sangle, soyez conscient du poids de votre guitare, et faites un choix ergonomique. Plus votre guitare est lourde, plus il faudra s'orienter vers une sangle en cuir bien large, qui possèdera même une mousse sur les zones de contact avec avec votre corps. 


La dernière chose que vous pouvez vous offrir, ce sont des straplocks. Il s'agit d'un système d'attache adaptée aux personnes qui ont la bougeotte sur scène. Les straplocks permettent de bénéficier d'un cran de sécurité sur la fixation de la sangle. C'est l'assurance que votre guitare ne se décroche jamais. On clipse son straplock et la guitare est sécurisée. 

Le médiator pour gratter ses cordes

Voilà encore un indispensable du guitariste. On l'appelle aussi souvent le plectre, mais nous lui préférons le nom de médiator. Il vous sert tout simplement à gratter les cordes de votre guitare. Très utile pour faire du rock, des solos, de la pop ou encore tout simplement lorsqu'on débute et que nos doigts nous font souffrir, le médiator est un accessoire de guitare qui n'a pas fini de nous rendre service. 

Il se tient entre votre pouce et votre index, et vous permettra de gratter les cordes de la guitare avec force, puissance et bien plus de facilité que vos doigts. Du moins, ceux-ce ne se retrouveront pas en lambeaux après un concert par exemple. 

Votre choix de médiator pour se porter sur plusieurs critères importants : 

La forme : principalement, vous trouverez des médiators en forme de triangle. Mais ensuite, selon l’utilité de chaque médiator, on peut passer d’un plectre de guitare qui ressemble à un triangle équilatéral, à un médiator en forme de goutte d’eau. Il existe également des médiators en forme de dent de requin « Shark fin », ou en forme de pentagon. Bref, la forme est importante et son choix va dépendre de ce que vous voulez faire de votre médiator. La forme la plus classique est la forme standard aussi appelée « Standard Heart Shape ». Ce sont les médiators classiques tels que les Dunlop que vous trouverez partout. Ensuite, plus vous avancerez dans votre pratique plus vous pourrez tester d’autres formes de médiators.

L'épaisseur : plus le médiator est épais, plus vous devez avoir le bon geste qui va avec. Un médiator épais demande déjà une certaine expertise au niveau de votre poignet pour que le son obtenu soit à la hauteur de vos attente. Un médiator plus fin permet d’être plus passe partout et est parfaitement adapté aux débutants. Nous avons déjà consacré un article complet pour faire le bon choix de médiator. Vous pouvez le consulter pour obtenir plus d’infos. https://www.lacartemusique.fr/blog/comment-choisir-son-mediator-de-guitare--n9
la matière : nylon, tortex (écaille de tortue), bois, verre, ivoire, etc. Vous avez un vaste choix de matériaux possibles en matière de médiator. Là encore, on vous recommande de démarrer avec un médiator classique en nylon ou tortex par exemple, et de tester au fur et à mesure des nouveautés. Sachez que la matière du médiator dépend une fois de plus de ce qu’on veut en faire. C’est aussi une histoire de confort et de niveau de jeu.
Selon que vous allez jouez des accords ou au contraire, faire des solos, il vous faudra choisir un médiator adapté.

Le câble jack

Si vous jouez sur une guitare classique ou non amplifiée, passez votre chemin. Le câble jack permet de sonoriser une guitare électro-acoustique ou une guitare électrique.

Il s’agit d’un câble qui permet de relier la guitare à un système d’amplification : soit votre ampli, soit l’ampli de la sono sur laquelle vous jouez. Le câble jack est absolument à distinguer d’un câble XLR qui permet par exemple d’amplifier un micro. Les embouts ne sont en fait pas du tout les mêmes.

Le câble jack doit être choisi avec soin afin de ne pas avoir à le changer trop souvent et qu’il soit fiable. Il n’y a rien de plus pénible que d’arriver en répétition par exemple et d’avoir un jack qui grésille. Ou alors, d’avoir un jack très adapté quand vous êtes en répète à côté de votre ampli, mais bien trop court quand vous jouez en live et que vous sautez dans tous les sens.

Donc, 2 critères sont à prendre en compte dans votre choix :

la qualité : ne soyez pas économe sur le prix de votre câble jack. Le prix indique la qualité. Si vous optez pour un câble peu cher, celui-ci ne durera pas. Parce que votre jack va vous suivre partout, s’entortiller dans tous les sens, vous allez marcher dessus, etc. Il faut vraiment choisir un câble robuste, sinon on doit en changer tous les deux mois. Les câbles les plus chers sont plus robustes et plus ergonomiques. Pensez dans tous les cas à garder vos câbles dans un endroit sec et apprenez à les enrouler correctement. C’est l’assurance de garder ses câbles le plus longtemps possible.
La longueur : si vous faites souvent des lives ou que vous vous apprêtez à en faire, pensez à la distance scénique qui n’est pas la même que dans votre local de répète. Choisissez un câble entre 5 et 7m si vous faites de la scène. Inutile de prendre un câble de 10m, mais minimum 5m.

Articles en relation