Blues en La : Apprendre le blues épisode 1

Publié le : 30/09/2020 16:54:25
Catégories : Apprendre

Si l’on considère le blues comme un langage universel, alors les progressions d’accords  sont l’alphabet que les musiciens doivent connaitre afin de pouvoir communiquer entre eux. La progression standard du blues est le blues en 12 mesures ou « 12 bar blues » . Cette progression est fondamentale car elle sert de point de départ lorsque des musiciens se rencontrent pour la première fois pour jouer ensemble. Si tout le monde connait la progression, ce sera beaucoup plus simple d’apporter des changements et des enrichissements, car tout le monde joue sur la même progression de base.

Parlons un instant des tonalités lorsque l’on joue du blues. Bien souvent lorsque vous regardez la partition d’un morceau de blues, il n’y a pas de signature de clé notée dessus. Elle indiquera simplement dans quelle tonalité le morceau est joué, comme La blues ou Mi blues. La raison à cela est que le blues a une tonalité hybride entre majeur et mineur.

En gardant cela à l’esprit, comme l’indique le titre de cet article, nous allons aujourd’hui nous intéresser au blues en La, et nous allons traiter largement du blues à 12 mesures, mais aussi de son petit frère, le blues en 8 mesures. Nous vous avons aussi concocté des backing tracks qui vous permettront de vous exercer à jouer sur les grilles et d’improviser.

I. Le blues en 12 mesures

 1) Les accords du blues en 12 mesures

La progression standard en 12 mesures comprend 3 accords et s’articule en I-IV-V. On retrouve donc la tonique, la quarte et la quinte, qui sont les premiers, quatrième et cinquième degrés de la gamme.

Dans la tonalité de La, cela nous donne donc La (I) - Ré (IV) - Mi (V).

L’avantage de jouer un blues en la est que vous allez pouvoir jouer les accords ouverts sur le haut du manche. Cette position est vraiment très bien pour jouer un shuffle, car sur chaque accord, vous pourrez jouer la corde basse à vide.

2) Les rythmes blues

La grande majorité des morceaux de blues sont en 4/4, ce qui signifie que vous avez 4 temps par mesure. Pour obtenir le « feeling » blues, il vous faudra apprendre le « shuffle », qui est une sorte de sentiment de mouvement que procure le blues. Pour jouer un shuffle, on  joue une note longue suivie d’une note courte.

D’ un point de vue technique, vous pouvez considérer le shuffle comme des triolets pour chaque temps, mais on ne joue pas le triolet du milieu.

En termes de tempo, les morceaux de blues varient entre 40 et 80 bpm pour un slow blues et 120/160 pour un fast blues, le medium blues étant entre les deux. Ces notions sont données à titre indicatif et prenez les avec un grain de sel, car elles peuvent varier, certains morceaux étant par exemple considérés comme medium blues alors que le tempo est de 120 bpm.

Je vous conseille de vous entrainer avec un tempo entre 70 et 80 bpm voire plus lent pour mémoriser les grilles et vous assurer que vous êtes bien en place. Jouer lentement vous permettra aussi de vous concentrer sur le feeling blues à donner à vos progressions d’accords. Pensez à appliquer un léger palm mute lorsque vous jouez afin d’avoir un son bien clair et précis.

3) Les progressions de blues en 12 mesures

Il existe de nombreuses variations de blues en 12 mesures, et je vais à présent vous présenter les plus communes d’entre elles. Lorsque vous commencerez à les étudier, concentrez vous sur la mémorisation des progressions et ne vous préoccupez pas trop du rythme dans un premier temps. Ce qui compte c’est vraiment d’être carré sur les changements d’accords.

Pour chaque grille je vous ai inclus la grille en chiffres romains, et les accords à jouer dans la tonalité de La. Les chiffres romains sont importants à connaitre, car ils vous permettront de transposer la grille dans n’importe quelle tonalité. Vous aurez juste à connaitre quels sont les premiers, quatrième et degrés de la gamme dans laquelle vous voulez transposer.

a) Standard 12 bar blues

Cette variation est la plus commune, d’où son nom. Si vous rencontrez des musiciens et que vous jouez ensemble pour la première fois, il y a de grandes chances que ce soit cette variation qui vous jouiez, donc apprenez la en premier. Vous pouvez vous entrainer à suivre la grille et à improviser avec le backing track inclus

Voici la grille en chiffre romains et dans la tonalité de La.

12 bar blues

Ce premier backing track est un 12 bar blues standard joué à 90 bpm. Vous pouvez improviser dessus avec la gamme pentatonique mineure de La, ou jouer un la Dorien sur les accords de Ré.

b) Quick Change 12 bar blues

Le nom est assez straightforward. Ici on passe à l’accord IV dès la seconde mesure. Le reste de la grille reste similaire au 12 bar blues standard.

quick change blues 12 bar

Ce backing track est joué sur un tempo un peu plus rapide de 120 bpm. Faites bien attention a bien jouer l’accord IV dès la seconde mesure.

c) Shuffle 12 bar blues

Dans cette variation, l’accord du premier degré (I) est joué sur les mesures 11 et 12.

shuffle 12 bars

d) Accords de septième

Les accords de septième sont souvent utilisés juste avant un changement d’accord

4) Les accords utilisés dans le blues

Les accords de 7e sont utilisés très couramment, mais le blues se joue aussi très souvent avec des power chords ou un mix des deux.

Pour commencer ,je vous recommande d’utiliser les formes suivantes de power chords. Vous pourrez ensuite utiliser des barrés et des renversements d’accords pour rendre vos grilles plus intéressantes.

Voici les positions de base pour vous entrainer

La

accord la

accord ré

Mi

accord mi
Si vous voulez enrichir vos grilles et jouer des accords de 7e, voici les positions de base pour notre grille en La

La7

Ré7

Mi7

II. Le blues en 8 mesures

Une fois que vous savez jouer confortablement des progressions en 12 mesures, vous voudrez surement vous diversifier quelque peu, car jouer seulement en 12 mesures peut finir par être rébarbatif. Cela tombe bien, le 12 bar blues a un petit frère nommé 8 bar blues.

Cette progression est très simple et offre un feeling unique. Allez écouter Worried Life Blues de Big Maceo, Key to the Highway de Big Bill Broonzy ou How Long, How Long Blues de Leroy Carr pour découvrir ce format original.

Voici la progression en chiffres romains et dans la tonalité de La

 blues 8 Mesures

Articles en relation