Comment apprendre à jouer du piano sans solfège ?

Publié le : 01/07/2020 08:49:57
Catégories : Claviers

Vous mourez d’envie d’apprendre le piano et vos doigts s’agitent à l’idée de manipuler les touches blanches et noires. Oui, mais voilà, vous en êtes resté là dans votre démarche. Ce qui vous rebute, c’est ce « satané » solfège. Vous temporisez donc, en mettant de côté votre soif d’apprendre à utiliser cet instrument. Peut-on tout de même jouer du piano sans connaître le solfège ? La réponse est oui ! Dans de nombreux cas de figure, maîtriser le solfège n’est pas une obligation : tout dépend du style de musique.

Dans quels cas peut-on se passer de solfège pour jouer du piano ?

On peut scinder la musique en deux groupes : la musique dite populaire et la musique classique. Dans le premier cas, vous n’avez pas besoin de savoir lire une partition. Dans le second, le solfège est indispensable.

Jouer une musique populaire sans solfège

Les musiques populaires comprennent, par exemple, le rock, le jazz, la pop… des musiques modernes, donc, mais également des musiques traditionnelles. Par leur nature, elles ont souvent été transmises par oral ou à l’aide d’enregistrements. Les techniques utilisées pour les interpréter sont différentes de celles employées pour apprendre la musique classique mais leur efficacité est la même. Les objectifs ne sont pas identiques, c’est tout. Vous aurez autant de mérite à réussir à jouer un joli morceau de variété internationale au piano, qu’un pianiste classique en aura à jouer le « Prélude n°1 en do majeur » de Bach. D’ailleurs, de nombreux artistes célèbres, français et internationaux, n’ont jamais appris le solfège ! Ils n’ont pas eu besoin de savoir lire et écrire la musique pour savoir la jouer. En effet, une musique populaire est généralement construite à partir de plusieurs grilles d’accords. Ainsi, il vous suffit d’apprendre à les jouer les unes à la suite des autres. Vous n’avez pas besoin de partition pour cela. Vous verrez, au fur et à mesure, qu’il est facile de se faire plaisir en jouant du piano alors qu’on ne connaît pas du tout le solfège. Il peut constituer un atout intéressant mais n’est pas un prérequis. De plus, ce type de musique symbolise typiquement celui où vous pouvez vraiment vous « lâcher » dans votre interprétation, y mettre votre propre patte, suivant votre inspiration.

piano sans solfège

L’apprentissage de la musique classique est différent

La musique classique a été sauvegardée de façon écrite sur des partitions, depuis plusieurs siècles pour un grand nombre de compositions célèbres. Elle est souvent considérée comme la musique « savante » : vous devez jouer le morceau tel qu’il a été écrit par l’auteur. Vous n’ajoutez pas d’accords supplémentaires et respectez le tempo indiqué. Dans ce cas, connaître le solfège est indispensable pour comprendre la partition : jouer l’exacte durée des notes, comprendre et respecter le rythme du morceau, l’intensité voulue par le compositeur… Les symboles représentés sur une partition sont nombreux et il est indispensable de maîtriser le solfège pour jouer correctement du piano classique. C’est le langage qui vous permet de déchiffrer correctement tous ces symboles. Vous comprenez donc que si la musique classique est qualifiée de « savante », c’est parce qu’elle implique de savoir jouer le morceau de la manière transmise par le compositeur, via la fameuse partition qu’il faut donc savoir lire.

Quelle est la méthode pour apprendre le piano sans solfège ?

Vous avez envie d’apprendre à jouer une jolie musique latine ou un rock endiablé ? Vous avez compris qu’il est possible d’apprendre à jouer ces airs sans solfège, pour des morceaux qui ne relèvent pas de la musique classique. Comment procéder ? 

Méthode pour jouer du piano sans solfège

En fait, il existe plusieurs méthodes : sur internet, vous allez en effet trouver différents sites (Skoove, Yousician, iMusicSchool etc.)  qui vont sûrement vous tenter. Le principe commun à ces formations est d’apprendre progressivement les accords dont nous avons parlé plus haut, grâce à des schémas de placement des doigts notamment. Vous suivez également les consignes, petit à petit, jusqu’à la maîtrise du premier morceau. Des DVD ou vidéos en ligne (sur YouTube, par exemple) sont très parlants car ils représentent visuellement les gestes que vous devez reproduire. Des CD ou fichiers MP3 peuvent accompagner la méthode d’apprentissage. Ces techniques reposent sur votre oreille et votre sens de l’observation. Vous écoutez la musique à étudier, vous regardez les exemples et exercices sur les vidéos, puis reproduisez les gestes en suivant les préconisations pour obtenir les mêmes accords et la même mélodie. Vous apprendrez bien sûr à associer vos deux mains pour jouer. Certaines méthodes vous proposent également de travailler votre morceau de piano en l’écoutant en fond sonore, pour mieux discerner les notes et le rythme. Peu importe la méthode choisie, le but reste de vous permettre de jouer rapidement vos styles de musique préférés au piano et que vous puissiez personnaliser votre jeu, au feeling, puisque ce type musical le permet. Le choix de la méthode vous sera propre, selon les offres du moment bien sûr, mais surtout en fonction de la pédagogie proposée, du budget et du temps que vous vous êtes fixé pour votre apprentissage.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Au bout de quelques mois ou années, vous pouvez très bien avoir envie de revoir vos ambitions à la hausse et d’interpréter, pourquoi pas, des morceaux de musique classique ou plus techniques. Peut-être souhaitez-vous intégrer un groupe de musiciens jouant de différents instruments et l’on vous demande de connaître la théorie. Ou, tout simplement, vous voulez évoluer dans votre apprentissage de musiques modernes car vous maîtrisez désormais les bases du jeu d’un morceau populaire. Dans ce cas, vous pouvez bien sûr commencer à apprendre le solfège. C’est un plus, quelle que soit la musique jouée. La curiosité constitue un gros avantage pour votre motivation : prenez l’apprentissage du solfège comme un jeu. Vous verrez que cela n’est pas si compliqué ! Cela demande un peu de temps mais, finalement, vous saurez lire le solfège comme vous faites vos mots fléchés : de façon ludique. La théorie musicale constituera toujours un bagage consistant pour l’apprentissage du piano. Vous aurez ainsi plaisir à reconnaître les notes jouées par vos virtuoses préférés ! 

Musicien amateur, vous pouvez donc apprendre à jouer du piano sans solfège. La preuve en est, de nombreux musiciens professionnels se fient uniquement à leur oreille pour interpréter de superbes musiques. Cela fonctionne un peu comme l’apprentissage d’une langue étrangère : on reconnaît ses sonorités au fur et à mesure, on les apprend, on s’entraîne puis on sait les prononcer. Vous pouvez donc travailler directement au piano dès le début de votre apprentissage, en construisant les accords demandés. Faites-vous plaisir en jouant du piano et vous apprendrez plus facilement à maîtriser votre jeu sur vos mélodies préférées. Il ne vous reste plus qu’à choisir la méthode qui vous conviendra, selon vos aspirations, votre budget et votre planning. Consultez également nos conseils pour savoir comment apprendre le piano rapidement !

Articles en relation