Composer un morceau à la guitare

Publié le : 19/09/2017 15:33:27
Catégories : Guides

Si vous avez démarré l'apprentissage de la guitare, ce n'est sûrement pas pour passer votre vie à faire des reprises. Vous allez rapidement avoir envie de composer vos propres morceaux selon vos envies et vos goûts musicaux.

Nous allons voir dans cet article comment s'y prendre pour composer un morceau à la guitare.

Des possibilités infinies

On dit souvent que tout a été fait en musique, qu'il n'y a plus rien d'original à inventer parce que de (trop) de grands compositeurs nous ont précédé (Pink Floyd, Radiohead, The Beatles, etc.).

C'est un peu vrai en un sens (si, si), mais je vous rassure, vous avez encore devant vous une infinité de possibilités sonores à exploiter et à vous approprier.

Vous allez pouvoir être votre propre chef et choisir en composant vous-même vos morceaux à la guitare, et opter pour les directions que vous souhaitez prendre.

En gros, vous allez pouvoir choisir :

  • votre style de musique,
  • le message et l'émotion que vous souhaitez faire passer à l'auditoire,
  • le tempo et les harmonies,
  • les paroles (si vous souhaitez chanter ET faire de la guitare en même temps), etc.

Composer c'est pouvoir s'aventurer dans un territoire vaste et varié, où vous êtes le seul maître à bord.

Avant de composer

Afin de pouvoir composer, vous devez déjà vous mettre au calme et avoir une petite idée de ce que vous voulez transmettre à travers votre mélodie. Il n'y a pas de recette miracle avec l'inspiration : ça vient quand ça vient, et surtout, ça ne prévient pas.

En général pour composer, je mets au calme dans une pièce et je joue (au véritable sens du terme) avec ma guitare. Je place plusieurs accords, des arpèges, et j'essaie de voir ce que ça peut donner en mettant tout bout à bout.

Disons que j'arrive à produire des suites d'accords avant de composer mon morceau tout entier et qu'ensuite je vais devoir les ordonner dans une sorte de suite logique et harmonique. Mais en premier lieu, j'essaie de faire sortir des accords et/ou des arpèges qui vont dans le sens harmonique de ce que je souhaite faire passer.

Si je suis maussade : le ton de mes mélodies l'est aussi en général.

Si je suis de bonne humeur : bonjour la petite balade joyeuse !

Votre humeur va fortement conditionner vos envies de composition, c'est évident.

Associer les idées

Vous avez gratouillé dans votre coin et trouvé quelques idées sympas qui pourraient constituer ce qu'on pourra appeler plus tard : un morceau.

Reste plus qu'à associer vos idées et à voir si les suites d'accords ou d'arpèges vont bien ensemble.

L'outil de prédilection ?

Un enregistreur.

Vous pouvez soit investir dans un enregistreur numérique, soit vous servir tout simplement de votre téléphone mobile qui offre cette possibilité.

S'enregistrer est le meilleur moyen d'avoir du recul sur ses suites d'accords et le meilleur moyen de vérifier si les harmonies fonctionnent bien ou si au contraire vous devez trouver d'autres accords pour créer du lien ou intervertir certaines notes, etc. L'enregistrement est LA solution pour composer efficacement. Vous allez avoir des versions différentes de vos compositions qui vous permettront d'opter pour la meilleure.

C'est aussi la solution la plus simple pour se rappeler de son morceau d'un jour à l'autre. Il suffit parfois de dormir une nuit pour avoir tout oublié. Si on ne possède pas d'enregistrement, on ne remet parfois pas la main sur la suite d'accords qu'on a mis 3 heures à composer...

Donc enregistrez votre travail.

Peaufiner sa composition

Une fois que vous avez associé toutes vos idées, vous allez réécouter cela sur votre enregistreur et jouer votre morceau.

Plus vous allez le jouer, plus vous serez à même de lui apporter des modifications éventuelles. En général, la version 1 n'a plus grand chose à voir avec la version finale de votre compo. C'est tout à fait normal. En jouant votre morceau, vous allez le peaufiner, lui donner du sens et y ajouter aussi une petite dose d'interprétation et d'émotion.

Ce n'est qu'en pratiquant que vous allez réellement vous approprier le contenu de votre composition et lui donner vie.

La composition, ça prend un peu de temps c'est bien vrai. Vous devez laissez mûrir votre travail et toujours y jeter une oreille "fraîche" pour pouvoir peaufiner et améliorer ce que vous avez déjà composé. C'est un travail passionnant et dévorant, qui est cela dit aléatoire : il y a des jours où composer se fait tout seul, et des jours où par contre rien ne sort de vous. Ce n'est pas grave : il faut savoir se laisser le temps.

À vos guitares maintenant !