Enrichissez vos compositions grâce à la mixture modale

Publié le : 04/03/2020 12:09:58
Catégories : Apprendre

Si vous avez suivi nos articles précédents sur le jeu modal, alors le sujet de notre article d'aujourd'hui va vous plaire. Nous allons traiter de la mixture modale qui est une méthode d’écriture permettant de mixer plusieurs gammes grâce à l'emprunt d'accords appartenant à un mode parallèle. C'est un effet de style très intéressant qui vous permettra d'obtenir des sonorités originales et de faire passer des émotions nouvelles à votre audience.

Cette méthode d’écriture est très utilisée en musique classique mais a également été popularisée dans la musique populaire par des groupes comme les Beatle dans les années 60.

Comprendre la mixture modale implique d'avoir quelques bases en harmonie et théorie musicale donc je vous conseille dans un premier temps de lire les articles sur les modes nous vous avons proposé ces derniers mois si vous n'y connaissez rien.

Cet article a pour but de vous enseigner les bases de cette technique de composition donc nous allons nous concentrer sur la mixture modale entre les gammes majeures et mineures. Sachez cependant qu'il est possible de mixer d'autres modes comme par exemple le mode phrygien et le mode lydien, tout dépend des émotions que vous cherchez à transmettre.

composer à la guitare

1) Construire des grilles d'accords

Comme lors de notre travail sur les modes, il est important de comprendre dans un premier temps comment créer les grilles d'accord qui vous permettront de mixer les gammes que vous souhaitez.

Comme je l'ai dit en introduction la mixture modale consiste à emprunter un accord d'un mode parallèle.

On considère que deux modes sont parallèles lorsqu'ils ont la même tonique, par exemple Do.

Concrètement voici une grille d'accord très banale dans la tonalité de Do majeur.

Do (I) - La (VI) - Fa majeur (IV) - Do maj7 (I)

Tout ces accords font partie de la gamme de do majeur, c'est à dire du mode Ionien.

Afin de pimenter les choses nous allons à présent enrichir cette grille d'accords avec un accord du mode mineur que l’on EMPRUNTE. Pour bien vous montrer voici les accords de Do mineur aussi nommé Do aeolien

  • • 1er degré (i) = Do mineur
  • •2e degré (ii°) = Ré diminué
  • •3e degré (III) = Mi bémol (Ré#)
  • •4e degré (iv) = Fa mineur
  • •5e degré (v) = Sol majeur
  • •6e degré (VI) = La bémol mineur (Sol # mineur)
  • •7e degré (VII) = Si bémol (la#)


Nous allons donc emprunter l'un de ses accords - ici Si bémol- pour l'intégrer dans notre grille, ce qui va donner une saveur différente à notre progression d’accords.

Do (I) - SI b (VII) - La (VI) - Fa majeur (IV) - Do maj7 (I)

Ceci n'est bien entendu qu'un exemple. Vous pouvez emprunter n'importe quel accord et le placer n'importe où dans la grille.

Les possibilités sont infinies et trouver des combinaisons qui vous plaisent sera une question d'expérimentation de votre part.

Une fois que vous aurez compris comment appliquer ce concept basique, vous pourrez passer au niveau supérieur.

En effet, il est non seulement possible d'emprunter des accords de la gamme mineure parallèle, mais il est aussi possible d'emprunter n'importe quel accord de n'importe quel mode parallèle. Autant vous dire que vous aurez de quoi vous amuser !

Voici un petit exemple avec notre grille d'accords que l'on va enrichir avec un accord du mode de Do phrygien à savoir Ré maj7.

Cela nous donne donc :

Do (I) - SI b (VII) - Fa majeur (IV) - Ré maj7 (II) - Do maj7 (I)

Si pour des questions de simplification nous avons traité avant tout de la mixture modale entre les modes majeurs et mineurs, il faut bien comprendre qu'il est possible d'employer cette méthode avec n'importe quel type de progression d’accords.

Par exemple vous pouvez avoir une progression dorienne laquelle vous intégrez un accord du mode lydien, là encore les possibilités sont infinies.

2) Solos et mixture modale

Maintenant que vous avez compris comment composer des suites d'accord en utilisant la mixture modale, il est à présent temps de vous amuser à composer de super solos et de belles mélodies.

L'intérêt de cette méthode de composition et que vous allez pouvoir employer plusieurs gammes dans un même solo ou dans un chorus.

Mais attention, il faut bien faire attention au moment où vous utilisez chaque gamme.

Si notre progression comporte des accords majeurs et mineurs, vous allez jouer la gamme majeure sur les accords de la gamme majeure, et la gamme mineure sur les accords de la gamme mineure.

Si votre grille d'accords comporte d'autres enrichissements, comme par exemple en accord de la gamme lydienne, alors vous allez jouer le mode lydien sur cet accord, tout simplement.

Pour vous entraîner, je vous conseille dans un premier temps de prendre un backing track tout simple avec juste deux accords, et de juste monter et descendre les gammes afin de bien comprendre l'articulation harmonique entre les deux gammes.

Le but ici est de vraiment être capable de jouer la bonne gamme sur le bon accord, ce qui représente la principale difficulté de la mixture modale.

Vous pourrez ensuite passer à la composition de solos à proprement parler, mais comme pour tout à la guitare il ne faut pas aller trop vite.

Articles en relation