Comment entretenir et garder sa guitare classique en parfait état ?

Publié le : 17/07/2020 12:38:39
Catégories : Guides

Faire l’achat d’une belle guitare classique est un investissement qui peut représenter  plusieurs centaines voire plusieurs milliers d’euros. Lorsque l’on est passionné, jouer au quotidien sur un bel instrument est extrêmement agréable, mais qui dit belle guitare dit entretien obligatoire ! Une guitare classique est constituée de différents bois, qui réagissent différemment à différents taux de température et d’humidité. Il faut donc connaitre les bonnes pratiques pour garder votre guitare dans un état optimal, et c’est ce dont cet article va traiter.

Humidité et contrôle de la température

Pour éviter la desséchage des bois, les cracks, les gonflements, le gondolage ou d’autres dégâts matériels dont peuvent être victimes les belles guitares, et garder votre instrument au maximum de son potentiel sonore, il est impératif de le conserver dans un environnement au sein duquel la température et l’humidité restent constants tout au long de l’année.

En général, un niveau d’humidité constant entre 45% et 55% et une température entre 18° C et 23°C sont idéals pour que votre guitare ne souffre pas des éléments extérieurs.

Si une guitare est sujette à un niveau d’humidité inférieur à 40%, ou à une chute brutale du niveau d’humidité, elle encourt de grands risques de voir des craquelures apparaître sur sa finition, et que les veines du bois s’ouvrent. Une guitare trop sèche aura un son fin et perçant. A l’inverse, un instrument qui a été exposé à une humidité excessive aura un son terne et sourd.

Pour éviter la contraction des bois d’une guitare, ne la laissez jamais à proximité d’une source de chaleur telle qu’un radiateur ou une cheminée, ou bien à côté d’une source d’air froid comme une climatisation.

Si beaucoup de gens associent en général sècheresse et climat froid, il est important de noter qu’un climat sec et chaud ainsi que la climatisation dans un climat humide peuvent grandement réduire l’humidité relative d’une pièce dans un très court laps de temps, bien souvent en dessous du niveau d’humidité minimum pour la conservation d’une guitare classique. Il est aussi important de prendre en compte la source du bois, j'ai connu une guitariste avec une magnifique guitare en KOA, sa guitare s'est retrouvée complétement vrillée lorsqu'elle est partie jouer en concert au texas ! En effet le bois tropical n'a pas aimé le climat trop sec. Bien entendu il s'agit ici d'un cas extrême sur des bois exotiques très rares.

Pour éviter le gonflement des bois d’une guitare classique, il ne faut jamais la laisser de manière prolongée a proximité d’une source d’humidité comme un lac, un étang, une piscine, une douche ou une baignoire remplie.

entretien guitare classique

Transport et rangement

Lorsque votre guitare n’est pas utilisée, je vous conseille de toujours la stocker dans son étui, préférablement rigide et doté d’un système de fermeture étanche. Ce type d’étui est un bon investissement, car une fois que vous l’avez acheté, vous pourrez toujours l’utiliser pour une autre guitare, et vous pourrez aussi le revendre si besoin car ils gardera de la valeur.

Une guitare ne doit pas être laissée à l’air libre lorsque une baisse importante du niveau d’humidité peut survenir dans un climat sec, ou quand une absorption de l’humidité excessive peut survenir dans un environnement humide.

C’est pour ces raisons qu’il ne faut pas laisser votre guitare sur un stand ou l’accrocher au mur. Certes une guitare est aussi un bel objet de décoration, et lorsque l’on joue régulièrement il est bon de l’avoir toujours sous la main, mais agir ainsi met vraiment votre instrument en risque d’être sévèrement endommagé. Il y a également bien entendu les risques évidents que font courir les jeunes enfants ou les animaux de compagnie à une belle guitare.

Lorsque vous transportez votre guitare dans une voiture, si le climat est sec ou si le chauffage de la voiture est allumé, un bon humidificateur doit être placé à l’intérieur de l’étui. Idéalement l’étui doit être placé dans une caisse étanche ou à défaut un un sac en plastique étanche. Un grand sac poubelle peut également faire l’affaire. Le but est de sceller l’humidité ambiante et de protéger la guitare d’une possible sècheresse excessive, et de niveaux d’humidité variables lors du trajet. Respecter cette procédure est particulièrement important lors des longs trajets. Il faut aussi savoir qu’une guitare ne doit jamais être stockée dans la zone passager à coté du conducteur, le coffre, ou n’importe quel endroit où la lumière du soleil pourrait l’endommager.

Lorsque vous arrivez à destination, si vous avez le temps, ouvrez l’étui et laissez votre guitare s’habituer à son nouvel environnement pendant environ une heure, sans la jouer ou l’accorder. Bien entendu cela peut être compliqué à mettre en œuvre si vous êtes pressé par le temps, mais avec un peu d’organisation tout est possible. Cet astuce prolongera grandement  la vie de votre instrument.

Le matériel d’entretien indispensable pour votre guitare classique

1) Un hygromètre digital

Cet instrument de mesure est indispensable pour surveiller quotidiennement le niveau d’humidité le niveau d’humidité autour de votre guitare. Les hygromètres sont disponibles dans la plupart des magasins de musiques dignes de ce nom, et vous en trouverez aussi très facilement sur des sites spécialisés. Un très bon modèle que vous pourrez choisir les yeux fermés est l’hygromètre digital de la marque Boveda.

2) Un humidificateur de pièce

Si le niveau d’humidité dans la pièce où vous entreposez votre guitare risque de descendre à 40% ou moins pour plus de 30 minutes par jour, je vous recommande fortement de faire l’acquisition d’un humidificateur de pièce pour faire monter artificiellement le taux d’humidité dans l’air jusqu’à un niveau situé entre 45% et 55%.

Ce conseil vaut particulièrement si vous souhaitez vous constituer une collection de guitares, ou que vous possédez d’autres instruments en bois. Le gros avantage de ces systèmes est qu’ils diffusent de la vapeur d’eau propre et filtrée, mais ils vous permettront aussi de contrôler précisément le taux d’humidité de votre pièce grâce à leur hygromètre intégré.

Les humidificateurs de pièce sont vendus dans la plupart des magasins d’électronique ou sur des sites internets spécialisés.

Si l’humidificateur de pièce est très utile, quelques précautions s’imposent quant à son utilisation :

  • Ne laissez pas votre guitare juste à côté de l’humidificateur, laissez un peu d’espace au risque d’endommager votre instrument avec un excès d’humidité.
  • N’utilisez votre humidificateur de pièce si le taux d’humidité relatif dans la pièce où vous entreposez votre guitare est constant autour de 45% ou au-dessus lorsque l’humidificateur est éteint. Par exemple si à une certaine période de l’année une variation de climat cause une augmentation du taux d’humidité, vous n’aurez pas à utiliser votre humidificateur. Si par la suite le climat devient plus sec, c’est là qu’il vous sera très utile.

3) Humidificateurs individuels à étui

Ces humidificateurs se placent dans l’étui de votre guitare et permettent de maintenir TEMPORAIREMENT un taux d’humidité suffisant pour garder votre guitare en bonne santé. J’insiste là-dessus car ces produits ne peuvent en aucun cas remplacer un humidificateur de pièce sur le long terme. En revanche ils sont très pratiques lorsque vous devez voyager avec votre guitare.

La référence sur le marché sont les HUMIDIPAK de d’Addario. Ils ont le grand avantage d’ajouter de l’humidité dans votre étui lorsque l’environnement extérieur est trop sec, et absorbent également un éventuel excès d’humidité, si l’environnement de l’étui est trop humide.

La solution proposée par Stretto est également très bien. Stretto utilise une pochette en tissu que vous devez glisser entre les cordes. L’avantage du tissu, est que contrairement aux systèmes en plastique, si vous le faites tomber dans votre guitare, vous ne risquez pas d’endommager le bois. L’humidification se fait par le biais d’un gel, et l’état de l’humidificateur est simple à suivre. Lorsque il est sec, le sachet devient plat, et il vous suffira le mettre dans un bol d’eau pour le recharger.

4) String Bib

Un string Bib est une protection en plastique que vous pourrez placer devant et derrière le chevalet de votre guitare lorsque vous changez les cordes. Le but ici est d’éviter les pètes que peut prendre la finition de votre guitare lorsque vous changez les cordes. Une corde qui casse peut en effet causer des dégâts.

5) Une peau de chamois

Un large chiffon de type peau de chamois est parfait pour essuyer les traces de doigts sur le corps de votre guitare. Il doit aussi être placé entre vous et votre guitare lorsque vous jouez, afin de servir de barrière à l’humidité que votre transpiration risque de transférer sur la guitare.

Prendre soin de la finition de votre guitare classique

Polis français de gomme-laque - Shellac Finish

La plupart des belles guitares classiques ont une finition utilisant de la gomme-laque (shellac finish en anglais) et appliquée en utilisant la technique traditionnelle du polis français. Ce type de finition est supérieur acoustiquement à la laque utilisée sur beaucoup d’instruments.

La gomme-laque est une résine d’origine animale sécrétée par un insecte nommé Lacciler Lacca. Son utilisation remonte à plus de 4000 ans en Inde et en Chine, mais elle est apparue en Europe il y a seulement 300 ans. On l’utilise beaucoup dans les peintures de bateaux, la fabrication de disques, les encres, mais surtout dans la fabrication d’instruments de musique. Le « polis français » ( French polish en anglais) est une méthode artisanale qui implique l’utilisation d’une solution diluée de laque et d’alcool, qui est appliquée manuellement avec un tampon spécialement préparé.

Si il permet d’obtenir un rendu magnifique et un son bien supérieur aux autres types de finitions, un shellac finish est très délicat et peut être endommagé facilement si il entre en contact avec de l’humidité, de l’alcool, une chaleur excessive, vos ongles, des boutons de chemises, des boucles de ceinture on n’importe quel type d’objet dur.

Par conséquent, si vous avez fait l’acquisition d’une guitare dotée d’une telle finition ou avez pour projet de le faire, il faudra toujours placer un chiffon étanche entre votre guitare et vous pour protéger votre guitare de votre transpiration ou d’une chaleur corporelle excessive. Il ne faudra également en aucun cas appliquer un polish sur une finition en gomme-laque. En effet les polish contiennent du silicone ou de l’alcool ce qui peut s’avérer particulièrement problématique.

Si un polis français de gomme-laque est abîmé, pas de panique, un bon luthier ou guitar tech pourra être en mesure de résoudre le problème et de restaurer la finition pour lui redonner son lustre d’antan. Mais dans tous les cas, même si votre guitare est parfaitement entretenue, il faudra en principe la faire réviser par un spécialiste tous les trois ou quatre ans si vous jouez régulièrement dessus.

Pour entretenir au quotidien un shellac finish au quotidien, un chiffon doux de type peau de chamois  fera très bien l’affaire.

La table d’harmonie

Nous ne devez JAMAIS appliquer une pression sur la table d’harmonie ou le chevalet d’une guitare classique, que ce soit en essayant de la faire rentrer dans un étui inadapté ( changez d’étui ! )  ou bien en appuyant dessus avec vos mains. Attrapez toujours votre guitare par son manche, jamais par le corps. Croyez-moi, plus d’une guitare a vu sa table d’harmonie être endommagée en raison d’une torsion, donc faites très attention lorsque vous la manipulez.

Changement des cordes

Cet article n’est pas un tutoriel sur le changement des cordes, mais voici quelques conseils à respecter.

Il est conseillé de changer de cordes au minimum, une fois tous les trois mois, mais cela dépend de la fréquence à laquelle vous jouez. Si vous jouez moins souvent pendant une période, vous pourrez garder vos cordes plus longtemps. Pour ma part, je change environ de cordes tous les 10 a 15 jours, à raison d'une heure de jeu par jour sur une guitare classique. Si vous regardez bien vos cordes, vous remarquerez l'apparitions de traits noirs au niveau des frettes, et les cordes deviennent de plus en plus difficile à accorder justement.

C'est inévitable, même avec un lavage complet des mais, la plupart des gens ont de la "crasse" sur ou sous les doigts, qui va être amenée à se déposer sur les cordes et le bois de la guitare. Vous pourrez la nettoyer en utilisant un petit cure-dent, en faisant attention à ne pas utiliser un bois trop dur.

Lorsque vous changez vos cordes, prenez le temps de faire une petite inspection pour vous assurer que tout est en bon ordre sur l’ensemble de l’instrument. Vérifiez le manche, la touche, les mécaniques et le chevalet. C’est également le moment idéal pour nettoyer le corps de votre instrument. Pour cela, utilisez un chiffon doux et une solution de nettoyage. N’utilisez surtout pas un nettoyant pour meubles, n’importe quel nettoyant pour guitare que vous trouverez dans le commerce fera l’affaire. Comme mentionné plus haut soyez vigilant si votre guitar est dotée d’un shellac finish. Pour nettoyer la touche, le Dunlop Lemon Oil est très bien, ainsi que le La Bella Vivo.

Avant  changer les cordes, placez toujours un String Bib sur la table d’harmonie, mais également au niveau du chevalet. Une astuce pour éviter les éventuels pètes que peuvent causer les cordes aigües au moment de l’accordage est de faire fondre une petite boule de nylon à l’extrémité de la corde avec un briquet. Placez ensuite la corde fondue sous l’eau froide pour refroidir le nylon et faire durcir la bille de nylon. Toute cette opération doit bien entendu être réalisée AVANT de placer la corde sur la guitare.

Enlevez et remplacez les cordes une par une

Si vous enlevez toutes les cordes d’une guitare avant de remplacer les cordes, la tension de la table d’harmonie va se relâcher, et il faudra plusieurs heures voire plusieurs jours avant que l’accordage de votre instrument se stabilise à nouveau. Cela est dû au fait qu’il faudra que la table d’harmonie retrouve sa forme naturelle. Il est même possible que le manche se déforme et nécessite un passage chez le luthier, ce serait dommage de prendre un tel risque.

La bonne méthode est de les changer une par une. On enlève la corde usée, puis on la remplace par une corde neuve en commençant de préférence par le mi aigu.

Articles en relation