Joe Satriani, Le Guitar Héro moderne

Publié le : 09/02/2018 19:52:47
Catégories : Artistes

A l'occasion de la sortie de son nouvel album What Happens Next, nous allons revenir sur la carrière de la légende du Rock instrumental Joe Satriani, largement considéré comme l'archétype du Guitar Hero moderne.

Né le 15 juillet 1956 à Westbury, Satch comme on le surnomme à d'abord commencé la musique en jouant de la batterie à l'âge de 8 ans. Profondément marqué par la mort de Jimi Hendrix le 18 avril 1970, il décide alors qu'il n'est encore qu'adolescent de dédier sa vie à la guitare, après avoir commencé à jouer de la folk avec sa soeur. Naturellement doué, ses progrès sont très rapides, et il commence lui même à donner des cours. Steve Vai, qui deviendra lui aussi une légende du Rock Instrumental, est l'un de ses premiers élèves. Après lui suivront d'autres guitaristes qui feront à leur tour une grande carrière tels Kirk Hammett de Metallica, David Bryson de Counting Crows, ou Larry Lalonde de Primus.

Après avoir commencé sa carrière à San Francisco au sein d'un groupe californien nommé The Squares, Satch s'endetta lourdement pour enregistrer son premier EP Not of this Earth. Puis, en 1987, sortit l'album Surfing with the Alien, qui devint instantanément un hit, et est toujours considéré comme l'un des meilleurs albums de rock instrumental de tous les temps. Les morceaux les plus notables de cet album sont selon moi Surfing with the Alien, Satch Boogie, Ice 9, et Crushing Day.

La création du G3 avec ses amis Steve Vai et Eric Johnson

g3 joe satrianiSa réputation de compositeur désormais établie, les années 90 furent très productives pour Satch avec la sortie des Albums Flying in a Blue Dream (1989), The Extremist (1992), Joe Satriani (1995) (Album blues marqué par une collaboration avec la batteur français Manu Katché), Crystal Planet (1998), et enfin Engines of Creation (2000), album résolument novateur et orienté vers la musique électronique. Cette décennie est également marquée par sa participation à la tournée japonaise de Deep Purple en remplacement de Ritchie Blackmore, et par la création du G3 avec son ami Steve Vai et Eric Johnson (1996). L'expérience G3 sera renouvelée à maintes reprises et existe toujours aujourd'hui. Elle verra défiler au côtés de Joe d'autres grands guitaristes tels Yngwie Malmsteen, Robert Fripp ou John Petrucci, guitariste de Dream Theater.

Depuis le début des années 2000, Satch a continué son petit bonhomme de chemin, sortant en moyenne une album tous les deux ans. Il y eut Strange beautiful music (2002), album aux sonorités orientales, Is There Love in Space (2004), Super Colossal (2006) Professor Satchafunkilus and the Musterion of Rock (2008) qui servira de base au magnifique DVD Live in Paris. Courant 2008, il s'associe au chanteur de Van Halen Sammy Haggar, au batteur des Red Hot Chili Peppers Chad Smith et à Michael Anthony, et créée le super groupe Chickenfoot. Deux albums ont été enregistrés jusqu'à présent et ont rencontré un franc succès. En mai 2010 sortit Black Swans and the Wormhole Wizards, puis vinrent Unstoppable Momentum (2013), Schockwave Supernova (2015) et What Happens Next (2018).


D'un point de vue structurel, les compositions Satrianesques sont souvent similaires et sont un marqueur fort de son style qui voit la guitare lead remplacer la voix du chanteur. De très nombreux morceaux qu'il a composé se structurent ainsi : Intro/ Thème/Bridge/Solo/Theme/Bridge/Outro, avec parfois un solo de fin. J'ai toujours apprécié cette façon qu'il a de de structurer ses morceaux, car cela rend le rock instrumental plus accessible et facile à suivre pour les non guitaristes, c'est peut être l'une des raisons qui expliquent son succès planétaire. Ce qui est également marquant dans son oeuvre est sa capacité à donner une signature sonore unique à chacun des ses albums.


Pour finir une petite mention sur les live de Satriani. Ayant eu l'occasion de regarder une grand partie de ses live disponibles sur youtube et de le voir deux fois en concert, ce qui fait pour moi de lui un artiste vraiment à part est sa capacité à totalement revisiter ses morceaux en live, n'hésitant pas à ajouter plusieurs minutes de boeuf sur certains de ses morceaux. Un bon exemple de cela est le titre Made Of Tears sur le live in Anaheim (2006). Si Satriani vous est inconnu, je vous conseille d'écouter d'abord la version studio, pour ensuite passer au live. Vous entendrez la différence!

Top 10


Mais à présent, trêve de bavardages, place au bon rock instrumental avec ce petit top 10 avec liens vidéos qui est bien sur très subjectif. La discographie de Joe comprend des dizaines d'autres morceaux magnifiques, et j'ai essayé ici de rassembler des morceaux qui m'ont marqué en tant que fan, et donnent également une vision globale de son oeuvre.

1 Surfing with the alien

2 Schockwave supernova



3 Crushing Day




4 Crystal Planet




5 Andalusia




6 Satch Boogie




7 Down Down Down




8 War



9 Super Funky Badass





10 Mind Storm