Jouer avec Feeling : Le Graal du musicien

Publié le : 22/08/2018 07:31:45
Catégories : Guides

feeling guitareSi vous avez lu les précédents articles de notre blog, vous avez pu constater qu’il existe de nombreux effets de manche qui permettent d’agrémenter votre jeu. Si il nous reste encore quelques techniques à traiter, je vais aujourd’hui vous parler d’un sujet très important dans le développement de votre jeu de soliste : L’expression, ou « Feeling ».

La musique est avant tout autre chose un moyen d’expression, que nous pouvons utiliser pour communiquer et dire des choses que nous ne pourrions pas exprimer seulement avec des mots.

Avoir une implication émotionnelle dans la composition de votre musique ne peut que la rendre plus intéressante. Vous entendrez souvent parler de guitaristes incapables de faire passer la moindre émotion alors que d’autres comme David Gilmour vous mettront la larme à l’oeil et vous donneront la chair de poule en seulement quelques notes.

Alors si votre but est d’en faire de même, gardez bien en mémoire que posséder une bonne technique et une solide compréhension de la théorie musicale est un plus. Mais toute la technique du monde ne vous permettra pas de faire passer de l’émotion si vous ne suivez suivez pas les conseils que voici.

Etat d'esprit

L’émotion que vous voulez faire passer à votre public se trouve au plus profond de vous, et c’est là que vous devez commencer. Oubliez vos mains, oubliez vos gammes, oubliez vos pédales d’effets, oubliez vos réglages d’ampli. Utiliser vos sentiments dans votre expression guitaristique ne peut pas être fait à moitié. Vous devez ressentir ce que vous jouez.

Utiliser la dynamique

Un autre bon outil pour améliorer votre jeu est d’utiliser la dynamique pour souligner certains passages et créer du contraste. Si vous n’avez pas une bonne compréhension de la dynamique, vous aurez du mal à faire passer des émotions et votre jeu sera trop linéaire.

Les silences

Imaginez vous en train de faire un discours. Si vous êtes constamment en train d’éructer sans aucune pause qui permette à votre audience de comprendre ce que vous voulez dire, vous êtes sûr de les perdre. Afin de composer des solos qui ont du sens et vont créer de l’émotion pour les gens qui vous écoutent, vous devez savoir utiliser les silences.

Alors ok, si vous jouez du speed métal ou du néo-classique, c’est pas forcément évident, mais si vous jouez du blues, c’est primordial !

Jouer à contretemps

Etre un petit peu en dehors du temps intentionnellement est quelque chose qui peut être très efficace. Votre jeu peut à la longue devenir ennuyeux si vous êtes trop carré. Mais pour apprendre à faire ça, vous devrez vous entrainer avec un métronome.

Viser les notes correspondant aux accords de la grille

Pour créer de beaux solos, vous devrez connaître les accords de la grille sur laquelle vous jouez, et comment ceux-ci sont construits afin de savoir ce que vous pouvez faire sur chacun d’entre eux. Si vous regardez de grands musiciens improviser, vous verrez que c’est avant tout leur compréhension des grilles d’accords et de l’harmonie qui leur permet de créer instantanément de magnifiques solos.

Effets de manche

Bends, hammer-ons, pull-offs, vibrato, slides etc…Ces effets sont bien entendu nécessaires pour vous exprimer pleinement. Les utiliser à bon escient aura un vrai impact sur votre jeu.
N’hésitez pas à consulter nos articles sur ces différentes techniques si elles vous sont inconnues.

Construire votre son

Vous pouvez avoir la guitare la plus chère du monde, toutes les pédales que vous voulez, et un super ampli à lampes, si vous ne savez pas régler le tout correctement, votre son à lui seul fera fuir les gens.

Il faut beaucoup de temps et de la patience, surtout lorsque l’on est débutant pour se créer « son » son. L’utilisation de reverb ou de delay est cependant ce qu’il y a de plus commun dans le jeu des solistes. La création de votre son est une démarche de longue haleine, mais si vous vous y intéressez vraiment et que vous n’avez pas peur d’expérimenter, vous finirez pas trouver LE son de vos rêves.

C’est tout pour aujourd’hui. Keep on Feelin’ folks !

Articles en relation