Le tinwhistle : une flûte qui fait danser les esprits de la forêt

Publié le : 08/04/2019 19:21:57
Catégories : Actualités

meilleure flute irlandaiseSi la désignation de tinwhistle ne vous parle pas, il y a fort à parier que sa sonorité ne vous soit pas inconnue. Aussi appelée penny whistle, whistle, feadóg, ou plus simplement flûte irlandaise chez nos amis québécois, cette flûte droite à six trous rappelle sans conteste le flageolet (rien à voir avec le haricot ! ) ou la flûte à bec.

Elle se retrouve en grande partie dans les musiques traditionnelles irlandaises, écossaises, et plus globalement celtes, aux côtés de la légendaire cornemuse, mais aussi d’autres instruments qui font l’essence même de ces genres musicaux : la mandoline, le violon (fiddle) et la harpe irlandaise, le concertina, ou encore la guitare avec le fameux accordage DADGAD cher à Pierre Bensusan et aux musiques celtes.

La flûte est certainement l’un des instruments les plus anciens au monde, mais la désignation de tinwhistle n'apparaît clairement que vers le XVIIe siècle puisqu’elle est en réalité issue d’une large famille d’instruments dont les premières traces remontent à l’homme de Néandertal. Depuis, elle s’est largement répandue à travers le monde et il n’est pas rare aujourd’hui de la retrouver dans les compositions de différents artistes de World music. Il est par ailleurs l’instrument principal du Kwela, un style musical aux racines Jazz né en Afrique du sud dans les années 50 et construit autour du son de cette flûte si particulière.

De nos jours, le tinwhistle se retrouve chez de très nombreux groupes de metal et de rock folk inspiré par les cultures nordiques, c’est notamment le cas avec des artistes comme Eluveitie, Arkona, les Brésiliens de Tuatha De Danann, et même dans le black metal aux accents bluegrass de Panopticon.

Un instrument parfait pour débuter la musique

Le tinwhistle est un des instruments qui permet d’entrer facilement dans l’univers de la musique grâce à son apprentissage simple et sa prise en main confortable. En effet, contrairement à d’autres instruments plus complexes, la flûte irlandaise constitue une bonne entrée en matière pour tous ceux qui désirent prendre plaisir à jouer de la musique sans forcément passer par une phase d’apprentissage de plusieurs mois ou années, à ce titre elle convient particulièrement bien aux enfants.

Généralement fabriquée en bois, en métal (aluminium, cuivre, etc.) ou en plastique pour les modèles les moins onéreux, elle offre de très bonnes sensations et un son particulièrement clair qui présente l’avantage de rapidement distiller l’envie d’apprendre à bien la maîtriser afin d’élargir son répertoire. Les sonorités sont bien entendues différentes selon le matériau utilisé pour sa fabrication, si les modèles en plastique sont peu coûteux, ils restent cependant assez limités et conviennent plutôt pour une toute première approche de l’instrument avant de passer sur un modèle en bois ou en métal qui vous offriront un timbre et une texture sonore bien plus délicats.

Les tinwhistles en métal sont généralement bien plus chères, on parle ici de modèles d’études destinés avant tout à ceux qui maîtrise déjà très bien l’instrument, ils sont cependant très justes et profitent d’un timbre riche et puissant.

Les flûtes irlandaises en bois représentent certainement le meilleur compromis, leurs sonorités sont inimitables et dépendent aussi de l’essence de bois qui est utilisé pour leur fabrication. On en trouve à tous les prix, mais il existe de très bons modèles en entrée de gamme qui surpassent à bien des égards les tinwhistles en plastique. Enfin, même si cela n’est pas forcément un des premiers critères de choix, d’un point de vue esthétique les instruments en bois profitent d’un look bien plus charmant. Le seul inconvénient de ce matériau contrairement au plastique et au métal, c’est que les années peuvent lui jouer de mauvais tours si la flûte n’est pas correctement entretenue, à l’instar de bien d’autres instruments en bois comme les guitares acoustiques, les didgeridoos et toutes sortes de flûtes.

Un instrument simple, mais riche

Simple en apparence, le tinwhistle n’en demeure pas moins un instrument qui offre un vaste champ de possibilités. Comme nous avons pu le voir plus haut, cette flûte est aujourd’hui utilisée dans de multiples courants musicaux et ne se limite pas nécessairement aux musiques celtiques. Le cas du Kwela en est d’ailleurs un très bon exemple puisque le tinwhistle se définit dans ce style par un jeu jazzy, elle fut par ailleurs progressivement remplacée par le saxophone dans la musique sud-africaine.

À l’instar de la flûte à bec, son apprentissage est donc relativement facile, ce qui n’est pas le cas de tous les types de flûtes (traversières, flûte de pan, piccolo, etc.), cette particularité la propulse au rang des instruments avec lesquels il est possible de se procurer un grand plaisir à jouer en assez peu de temps. Une fois bien prise en main, il est possible d’apprendre de nombreuses ornementations comme celles dont les interprètes de musique traditionnelle irlandaise utilisent couramment. Après quelques semaines les cuts, rolls, strikes et autre cranns ne devraient plus avoir de secret pour vous !

Enfin, malgré que le tinwhistle soit un instrument diatonique, sachez qu’il est tout de même possible d’obtenir des notes qui n’appartiennent pas à ses tonalités, soit en ne bouchant que partiellement un de ses trous, soit en combinant plusieurs doigtés. Idem pour jouer sur une octave supérieure, avec une tinwhistle il suffit d’exercer une plus forte pression du souffle pour atteindre l’octave supérieure, contrairement à une flûte à bec avec laquelle il n’est pas possible de jouer sur un registre supérieur de cette manière. Un tinwhistle en clé de Ré permet en outre de jouer également dans les tonalités de Sol et de La, tandis que ceux en clé de Do permettent d’aller sur les tonalités de Fa et de Sol.

En somme, le tinwhistle est un instrument à découvrir absolument, pour tous les amateurs de musique, petits et grands, désireux d’aborder simplement les musiques traditionnelles celtes ou pour l’incorporer dans des compositions variées.