Les rudiments appliqués sur la batterie

Publié le : 18/01/2019 17:40:29
Catégories : Percussions

rudiment batterieAujourd’hui dans ce nouvel article, nous allons parler des rudiments et comment les appliquer sur la batterie une fois que vous les aurez suffisamment travaillés sur le pad ou même sur votre caisse claire. Il est important de les connaître par cœur et de bien savoir les jouer avant de vouloir les transformer en grooves ou même en breaks.

Quelques références de livres à posséder

Avant toute chose, je vous conseille de vous procurer le livre « Stick control » de George Lawrence Stone, qui est une véritable bible des rudiments pour les batteurs.Que vous soyez débutant ou plus avancé, vous devez absolument acquérir ce livre indispensable. A l’intérieur vous trouverez tous les rudiments utiles à votre évolution. Sur le net vous pouvez également trouver le feuillet du « Percussive Arts Society International Drum Rudiments » en PDF, avec les 40 rudiments à connaitre.
En parallèle, je vous recommande vivement de vous procurer le livre de Charles Wilcoxon « The All-American Drummer : 150 Rudimental Solos ». Vous pourrez alors travailler plus d’une centaine de solos de caisse claire regroupant tous les rudiments, Un ouvrage à posséder en urgence !

Appliquer les rudiments sur la batterie

J’entends souvent dire de la part de mes élèves ou des stagiaires qu’ils travaillent les rudiments pour la souplesse et la dextérité, mais la plupart du temps ils ont du mal à s’en servir dans un contexte musical et à les appliquer directement sur la batterie. Voici un exemple concret avec le single paradiddle, appelé aussi « moulin ».
Ici nous assignerons notre main droite au Charley et notre main gauche à la caisse claire pour produire la base du groove :


R L R R - L R L L -  R L R R - L R L L

rlrr

L’idéal est de travailler cette base à plat, c'est-à-dire sans accentuation et travailler la fluidité le plus possible.
Une fois que cette base est maitrisée, je vous invite à ajouter des grosses caisses sur le 1er et 3e temps de la mesure.

Ce qui nous donne :

tablature batterie

La dernière étape sera de donner vie au groove en accentuant la caisse claire sur le 2e et 4e temps puis de jouer les autres mains gauches en ghost-note. Il est aussi possible de déplacer des grosses caisses à différents endroits de la mesure et de jongler avec les nuances, amusez-vous !
Essayez différentes combinaisons de moulins et faites de même pour inventer de nouveaux breaks. Dans cet exemple nous avons pris un débit de 4 doubles croches mais il est aussi possible d’inventer des grooves en triolets, sextolets…

Vous l’aurez compris, il y’a de quoi travailler pendant très longtemps et c’est aussi l’occasion de personnaliser son jeu en créant des grooves uniques.

Conclusion

En finalité, il faut toujours se dire que lorsque l’on travaille des exercices de batterie dans une méthode, il est très important d’aller au delà de l’exercice de base afin de développer son propre jeu et de ne pas se satisfaire de savoir jouer une mesure par cœur. Le but étant d’intégrer ces exercices dans notre jeu de façon naturelle pour qu’ils fassent partie de notre vocabulaire !

Crédit : JSRdrums

Articles en relation