Les secrets du jeu au bottleneck - Seconde partie

Publié le : 26/10/2019 01:10:51
Catégories : Guides

Nous revoilà avec la suite de notre série sur le bottleneck. Le jeu en slide est une technique vraiment fun une fois qu’on la maitrise et peut être employée dans de nombreux styles notamment le blues, le rock et le folk. C’est une technique fluide et expressive, et sa maitrise vous permettra d’ajouter une belle corde à votre arc guitaristique.

Si vous avez suivi le premier article de notre série, vous savez quel slide acheter, sinon voici un lien vers l’article pour vous aider dans votre choix. LIEN PREMIERE PARTIE.

Dans cet article je vais vous donner des conseils techniques pour vous lancer dans le jeu en slide. Il s’agit d’une technique qui peut s’avérer difficile à apprendre, car il y a certains éléments fondamentaux qui sont différents du jeu normal. Si vous ne prenez pas ça en compte, vous n’y arriverez pas.

Voici les 5 principaux éléments à prendre en compte pour bien jouer en slide.

1) Trouvez le bon doigt sur lequel porter votre bottleneck

Je pense qu’à la question « Sur quel doigt porter mon bottleneck? » il existe autant de réponses que de professeurs de guitare.

Plutôt que d’essayer de vous convaincre de quoi que ce soit, je vais vous présenter les différentes options à votre dispositions.

A) L’annulaire

Porter votre bottleneck sur votre annulaire vous offrira beaucoup de contrôle. Le défaut est qu’en faisant cela vous ne pourrez pas vraiment mixer jeu normal et jeu en slide.

B) L’annulaire

Beaucoup de grands guitaristes jouent avec le bottleneck sur leur annulaire car c’est un bon compromis entre contrôle, capacité à atteindre des notes en bas du manche et possibilité de jouer en jeu normal.

C) L’auriculaire

C’est l’option qui vous offrira le plus de flexibilité, et certains professeurs de guitare recommandent d’apprendre comme ça. Mettre le bottleneck sur votre auriculaire vous permettra d’avoir trois doigts libres pour jouer des plans avec une attaque normale.

Comme vous le voyez il n’existe pas de règle et vous trouverez ce que vous préférez à force d’expérimenter.

2) Position de la main gauche sur le manche

Ce deuxième point s’attaque à l’erreur que beaucoup de guitaristes font la première fois qu’ils essaient de jouer en slide.

L’attaque la note ne se fait pas au milieu de la case, mais devant la case sur la frette elle même !

Donc si je veux jouer un Mi sur à la 5ème case de la corde de Si par exemple, le bottleneck ne doit pas être positionné au milieu de la 5ème case, mais sur la frette elle même qui divise les cases 5 et 6.

Si vous jouez avec le slide au milieu de la frette, la note sera plus pas que la normale, et vous sonnerez faux. Vous n’obtiendrez un son juste qu’en mettant votre bottleneck plus en avant, et la frontière entre la case cible et sa voisine.

Cette règle doit être appliquée dès le début de votre apprentissage, sinon votre son sera très mauvais, et ce sera encore pire si vous jouez accompagné.

3) Quelle pression appliquer sur les cordes

Là aussi il existe une différence fondamentale avec le jeu normal.

La pression à appliquer est la même que pour obtenir une harmonique naturelle.

La bonne pression consiste donc à faire en sorte que le bottleneck soit en contact avec la corde, mais sans appuyer pour que la corde entre en contact avec la touche du manche.

Si la corde entre en contact avec le manche, votre son ne sera pas propre et vous produirez une sorte de buzz.

L’idée à suivre pour avoir la bonne technique consiste à imaginer que le manche n’est pas la et que vous bougez le bottleneck le long du manche sur des cordes suspendues en l’air sans qu’un manche ne soit en dessous.

La fenêtre entre ne pas toucher la corde du tout et appuyer dessus en touchant le manche est assez faible, mais c’est là que se trouve le bon jeu en slide.

Pour maximiser cet fenêtre et réduire la marge d’erreur, beaucoup de guitaristes utilisent une guitare avec une action haute. (l’action désigne l’écart entre le manche et les cordes). Une action haute signifie que si vous appuyez légèrement sur les cordes, vous n’aurez pas de buzz parasite, car les cordes sont plus hautes sur le manche et demandent plus de pression. Pour jouer normalement c’est ennuyeux, mais pour faire du slide c’est un avantage.

L’idéal est d’avoir une vieille guitare que vous n’emploierez que pour le jeu en slide et que vous pourrez faire régler en conséquence avec une action haute.

4) Quel accordage utiliser ?

Les guitaristes jouant en slide utilisent beaucoup l’open tuning.

Un open tuning signifie que les cordes sont accordées de façon à ce que lorsqu’elles sont jouées à vide elles forment un accord. Un barré sur n’importe quelle case permettra donc d’obtenir un accord.

La raison d’employer cet accordage pour le slide est que les accords pourront être joués directement avec le bottleneck. Il est également plus facile de jouer des licks en slide si l’on bouge de bottleneck vers la même case, donc avoir un open tuning est parfait pour ça.

Les open tunings de Mi, La, Ré et Sol sont les plus communs. Accorder votre guitare en open de Ré est le plus simple puisque vous aurez seulement à baisser votre corde de Mi grave en Ré.

Comme je vous l’ai dit pour le point précédent sur l’action des cordes, avoir une vieille guitare que vous pouvez accorder seulement en open tuning lorsque vous voulez jouer du slide est vraiment pratique plutôt que de devoir raccorder votre guitare à chaque fois.

Il est tout à fait possible de jouer avec un accordage standard et je vous conseille de ne pas délaisser cet accordage. Si vous voulez ajouter un solo en slide à un morceau composé avec un accordage normal, il est important que vous vous soyez entrainé avant, donc pensez-y.

5) Etouffer les cordes à vide

C’est l’étape finale du process. Ca y est, vous avez votre vieille guitare accordée en open de Ré, vote slide à l’annulaire, vous savez ou vous placer sur le manche et vous avez trouvé comment ne pas appuyer trop fort. Vous commencer à sonner juste mais ce n’est pas encore ça.

La raison est probablement que vous n’avez pas encore mis en place une technique efficace de muting de vos cordes à vide.

Il faut en effet vous assurer que lorsque votre annulaire bouge sur le manche avec le bottleneck, votre index et votre majeur sont directement derrière lui, bien parallèles, et étouffent les cordes en lui servant de base.

Cela fait en sorte que la note que vous slidez est la seule que vous entendrez. Si vous ne faites pas ça, les autres cordes risquent de sonner et vous perdrez de la clarté dans votre jeu.

Appliquez ces cinq conseils dès le début de votre apprentissage et je vous garantis que vous allez devenir un pro du slide en en rien de temps. Alors à vos slides, prêts, partez

Articles en relation