Les techniques de guitare : Le Legato

Publié le : 05/08/2019 15:10:18
Catégories : Apprendre

Nous revoilà avec un nouvel article sur les techniques guitaristiques et je vais aujourd’hui vous faire découvrir un technique affectionnée par de nombreux grands guitaristes comme Joe Satriani, Steve Vai et bien d’autres. Il s’agit du legato.

Définition & techniques

Dans un morceau de musique, les notes d’un plan en legato, mot dérivé de l’italien « legato » qui signifie « lié » sont par essence liés entre elles de façon fluide via l’utilisation de différentes techniques de main gauche.

Dans un plan de solo donné, il est rare que toutes les techniques de main gauche soient utilisées, mais cela arrive. Les plans en legato peuvent en eux même composer l’essentiel d’un solo, mais ils sont souvent là pour servir de transition entre des phases d’expression ou pour apporter une touche de virtuosité à un solo.

L’idée de base est que c’est la main gauche et non la main droite qui fait vibrer les cordes, ce qui a pour résultat une transition plus douce entre les notes.

La technique nécessaire à la création d’une phrase en legato implique donc que les notes soient situées sur la même corde. Vous pourrez bien entendu parcourir différentes cordes mais chaque nouvelle corde attaquée demandra un coup de mediator.

La main gauche

Voici à présent les différentes techniques de main gauche qui composent les plans en legato

Placement de la main gauche

Pour bien jouer en legato et avoir une technique propre, il est avant tout important de bien placer votre main gauche sur le manche de votre guitare, c’est à dire autant que possible de faire une pince avec votre pouce bien en dessous du manche et non sur la tranche. Cela vous offrira des possibilités de transition plus rapide entre les différentes cordes, mais surtout une attaque de main gauche plus propre.

Cette règle à quelques exceptions notamment lorsque vous jouez sur le bas du manche, mais il est important de garder ça à l’esprit. Et là encore si ce que vous jouez demande un écartement important, gardez votre pouce derrière le manche.

Regardez jouer Joe Satriani lorsqu’il claque un gros plan en legato sur le milieu de son manche, vous verrez que l’on ne voit pas son pouce gauche lorsqu’on le regarde jouer de face.

Voici les différentes techniques constitutives d’un plan en legato. Je vous ai inclus des plans d’illustration de ces techniques dans le contexte de legato, mais ils pourront aussi vous servir de plans d’entrainement si vous débutez avec cette technique.

Hammer-on

L'effet nommé hammer-on, qui peut être traduit en français par "coup de marteau", consiste à attaquer une note, puis avec un autre doigt de la main gauche, à venir frapper une note plus haute et adjacente dans la gamme. L'attaque initiale peut être faite avec l'index, le majeur ou l'annulaire, selon l'endroit où vous vous trouvez dans la gamme.

Voici un plan de legato comprenant exclusivement des hammer-ons

Pull-offs

L'effet de Pull Off, qui peut être traduit par "effet de retrait", consiste à attaquer une note avec la main gauche puis à retirer votre doigt, tout en gardant un autre doigt appuyé sur une frette adjacente dans la gamme, afin de faire sonner une note plus haute dans la gamme.

L'attaque initiale peut être faite soit avec votre auriculaire, votre annulaire ou votre majeur. L'index sert dans la majorité des cas à jouer la note liée après le retrait de votre doigt.

Slides

Le terme "slide" se traduit en français par "glissé", ce qui signifie que vous devez attaquer une note avec votre main gauche, pour ensuite faire glisser votre doigt, le plus souvent l'index, vers une autre note de la gamme que vous jouez. En résulte un bel effet de liaison entre les notes que vous jouez.

Le slide peut être exécuté en remontant le manche, afin d'obtenir une notre plus basse, ou en descendant, pour obtenir une note plus haute.

Dans un plan en legato les slides sont très utilisés afin de faire des transitions sur la corde afin d’atteindre le haut ou le bas du manche. Ils peuvent être aussi utilisés comme moyen d’expression mais c’est un peu moins commun.

Tapping

Le tapping est aussi utilisé lors des plans de legato et peut l’être sous deux formes : le tapping de main droite et le pick tapping.

  • Tapping main droite : L’idée est d’agrémenter un plan de legato de quelques notes tapée
  • Pick tapping : L’idée est similaire mais ce qui est sympa avec les pick tapping est aussi des faire des motifs répétitifs, le tapping étant utilisé pour rajouter une note.

Voila ce que je peux vous dire sur les techniques en elles même. Il est très important de noter que ces différentes techniques sont très souvent combinées dans la plupart des plans.

La main droite

Le legato étant avant tout une technique de main gauche, quid du jeu de main droite?

Sur ce genre de plans la main droite sert avant tout à lancer le jeu de main gauche et à réamorcer la machine lorsque vous arrivez en bout de course avec votre main gauche et que vous êtes à court de sustain. Il est important de bien calculer votre attaque afin de ne pas « tomber en panne » au milieu d’une phrase et de pouvoir jouer le nombre de notes désiré avec un seul coup de mediator, ou si ce n’est pas possible de relancer au bon moment pour garder une bonne dynamique.

Il est également important d’avoir une bonne technique de palm mute, surtout sur le haut du manche et si vous utilisez de la distorsion pour faire en sorte que votre son soit bien propre.

Conseils pour l’apprentissage du legato

Voyons maintenant les challenges qui vous attendent lors de votre apprentissage du legato. Le principal problème que rencontrent les débutants qui se frottent à cette technique est celui du manque de force de leurs doigts et leur manque endurance. Jouer en legato pendant longtemps demande beaucoup de force et d’endurance, des qualités que vous ne pourrez pas acquérir du jour au lendemain et qui vous demanderont de l’entrainement.

L’apprentissage du legato pourra aussi se montrer douloureux pour le bout de vos doigts, et il faudra attendre le développement d’une couche de corne pour que la douleur disparaisse. Donc si vous avez mal, ne vous inquiétez pas, c’est normal. Vos articulations pourront aussi souffrir car vous devrez atteindre des écartements importants. Mais là aussi, un peu d’entrainement et tout ira bien.

Lorsque vous vous entrainez à jouer en legato, je vous recommande fortement de jouer avec un son clair ou une overdrive. Utiliser trop de distorsion aura pour effet de masquer vos erreurs et vos défauts et il vous sera plus difficile de voir si votre dynamique de jeu est bonne. Lorsque vous employez un son clair vous entendez beaucoup mieux comment vous sonnez et cela doit toujours être votre objectif.

Pour finir, comme pour l’apprentissage de toute nouvelle technique vous devez commencer lentement. Avec le temps, la force de vos doigts augmentera et vous permettra d’augmenter la vitesse avec laquelle vous jouez. Certains doigts sont plus faibles que d’autres, surtout l’auriculaire, donc concentrez vous sur ceux-là jusqu’à ce que votre dextérité soit homogène entre tous vos doigts.

Et voilà les amis, keep’on rockin !

Articles en relation