L’importance de la prise de baguettes à la batterie

Publié le : 12/12/2018 22:15:50
Catégories : Percussions

Dans cet article nous allons aborder la prise de baguettes mais aussi le travail de la gestuelle afin de produire une frappe de qualité et le plus beau son possible sur ses futs. Nous parlerons aussi de l’importance de ne pas jouer en tension pour mieux évoluer vers nos objectifs en terme de vitesse.

1) Les différentes prises de baguettes

Dès votre premier cours vous devriez apprendre à bien tenir vos baguettes et à comprendre ce qu’il se passe dans vos mains lors de la frappe. Si votre professeur ne vous oriente pas naturellement vers l’apprentissage de la prise de baguettes, n’hésitez pas à en faire la demande, c’est très important pour la suite.
La prise la plus courante pour un jeu « actuel » s’appelle la prise timbalière (ou match grip), elle permet de jouer plus facilement en puissance et c’est aussi une prise plus facile à aborder lorsque l’on débute car la position de vos mains sont symétriques et avec des exercices appropriés, vous pourrez visuellement vous rendre compte des défauts de votre main « faible » par rapport a votre main « forte ».

Prise timbalière

prise timbalière

La seconde prise, s’appelle la prise tambour (ou traditional grip), elle permet de pouvoir jouer plus en finesse à la main gauche, ce qui rend cette prise très adapté pour le jazz ou d’autres styles de musique qui nécessitent beaucoup de nuances. La prise tambour a ses avantages mais attention d’être bien installé pour ne pas avoir de douleurs de dos ou à l’épaule. En jouant en position traditionnelle on peut parfois être tenté de « s’avachir » sur la batterie, ce qui n’est pas très bon pour notre corps !

Prise tambour

prise tambour

2) La gestuelle et l’implication des bras dans notre mouvement

Lorsque j’ai commencé la batterie, mes professeurs m’ont toujours dit « d’isoler » les poignets afin de les rendre plus souples et par la suite, d’impliquer les doigts pour pouvoir jouer plus rapidement.
Ces informations sont bonnes mais pour bénéficier d’une plus grande fluidité et d’un jeu sans tension, il est bon d’impliquer les bras (mouvement de fouet) à différentes amplitudes selon le volume sonore recherché. La technique Moeller permet cela et ce sera d’ailleurs l’objet d’un prochain article. En effet une frappe sans tension permettra d’avoir un son plus joli et plus « rond » que si nous sommes crispés avec les bras complètement collés le long du corps.

Jouer de la batterie est comme une danse, presque tout le corps est impliqué et il serait dommage de se restreindre a un mouvement de poignet lorsque l’on joue un rock qui demande énormément d’énergie et de puissance !
Si vous avez envie de vous intéresser à la technique Moeller, je vous suggère d’aller visionner des vidéos de maîtres comme Dom Famularo, Jim Chapin, Claus Hessler ou encore Stéphane Chamberland !

3) Bilan

Il est important de se poser les bonnes questions lorsque l’on démarre la batterie pour optimiser votre potentiel,
Si vous passez à coté de certaines informations basiques sur la tenue de baguette, ca pourrait vous couter un peu de temps pour rattraper les mauvaises habitudes par la suite.
Alors n’hésitez pas à travailler avec un vrai professeur pour démarrer sur des bases solides.

 

Travaillez bien et régulièrement !

Crédit : JSRDRUMS

Articles en relation