Protections auditives : musique et musiciens

Publié le : 05/04/2018 14:51:01
Catégories : Guides

Le bruit : à partir de quand il peut nous blesser ?

Peu importe le style de musique que vous écoutez ou que vous jouez en tant que musicien, le bruit est une onde sonore désagrébale. Plusieurs facteurs peuvent rendre la vibration nuisible pour nos oreilles :

  • l'intensité du bruit : évidemment, plus c'est fort plus c'est dangereux les oreilles. Normalement, si vous dépassez une puissance de 85 décibels (dB), votre oreille peut déjà souffrir sévèrement (selon votre passif). Au dessus de 120dB, vos oreilles sont foutues et vous allez le sentir tout de suite. La raison ? La vibration sonore est trop forte et altère l'oreille interne.
  • la hauteur du bruit : plusieurs fréquences existent dans la musique : les fréquences basses, médiums et aigues. Ses fréquences n'altèrent pas votre oreille de la même façon. Un coup de cymable (aigu) n'aura pas les mêmes effets qu'une grosse note de basse (grave). Quand les musiciens répètent ou jouent en live ils le sentent bien : les sons aigus sont les plus dangereux pour l'oreille. Idem pour les spectateurs d'un concert : ce sont les mêmes fréquences qui vous feront mal.
  • la durée de ce bruit : il faut distinguer les bruits courts (tels qu'une déflagration, un claquement, un larsen, ou autre), des bruits longs. Un bruit court peut avoir des conséquences tout aussi néfastes qu'un bruit long. Les deux peuvent être dangereux selon l'intensité et la durée d'exposition à ce bruit évidemment.

Le bruit peut donc nous blesser à tout moment : si l'intensité est trop élevée, si la hauteur est trop aigu ou si on est exposé à du bruit de manière durable, nous prenons un risque. Et en tant que musicien, on n'est jamais à l'abri des fameux larsen qui peuvent faire de gros dégâts.

La protection auditive change la perception du son

Beaucoup de musiciens pensent à tort que la protection auditive les transforment en musiciens sourds. Idem pour les festivaliers ou auditeur de concert. On a tendance à croire que l'on n'entendra pas la musique de la même façon.

C'est tout à fait vrai si vous faites le mauvais choix de bouchons ou protections auditives. Si vous prenez des protections auditives conçues pour le sommeil ou pour la natation, elles ne sont évidemment pas pensées pour vous permettre de profiter d'un concert. Elles sont alors conçues pour une utilisation qui n'est pas adaptée à l'écoute de la musique : ce sont généralement ce qu'on appelle des protections anti-bruit.

C'est une erreur qui est souvent commise par les gens : acheter des protections auditives lambdas pas faites pour écouter de la musique.

Comment choisir la protection auditive qui convient ?

Tout comme le coureur qui choisit sa paire de baskets adaptée, vous devez faire le choix de vos protections auditives avec le plus grand soin, afin que votre écoute musicale soit optimale.

Deux critères sont fondamentaux :

  • choisir une protection auditive qui permet une atténuation légère du son pour profiter pleinement de la musique,
  • choisir une protection auditive qui propose une atténuation du son linéaire ce pour que vous puissiez entendre la musique comme si vous n'aviez pas de protection auditive. Les filtres proposés peuvent varier selon l'utilisation que vous avez : écoute en concert, pratique de la musique sur scène, pratique de la musique en répétition. Selon votre pratique, les dB seront plus ou moins atténués pour s'adapter réellement à vos besoins.

Quels types de protections auditives ?

Il existe de ce fait, plusieurs types de protections auditives. Nous allons faire le tour des plus efficaces pour vous.

Les bouchons en mousse

De loin la solution la moins chère mais également la moins précise selon nous. Certes, les bouchons offrent une protection auditive optimale, mais en termes de qualité sonore il faudra repasser. Cela peut faire l'affaire si vous êtes à un concert et que vous n'avez vraiment rien d'autre pour vous protéger, mais n'espérez pas entendre la musique comme vous le souhaitez.

Les bouchons en silicone

Là on est dans un rapport qualité-prix bien plus intéressant.

Les bouchons en silicone sont des protections auditives qui disposent d'un filtre. Vous pouvez alors faire varier ce filtre selon l'atténuation dont vous avez besoin : de -18dB (filtre standard) à -26dB.

Ces filtres vous permettent de varier l'atténuation selon vos besoins, et ces protections auditives vous permettent de protéger vos oreilles sans que les fréquences du son soient modifiées.

Les prix varient en fonction de la qualité évidemment mais on peut obtenir des protections auditives en silicone pour un budget d'environ 10 - 15€. Ces bouchons sont réutilisables et il faut les changer seulement au bout de deux ans. Vous pouvez également les laver et ils tiennent vraiment bien dans l'oreille (contrairement aux bouchons en mousse).

Certains bouchons sont conçus en silicone médical pour un rendu encore plus haut de gamme. 

Les bouchons moulés sur-mesure

Ces bouchons sont indispensables pour tous les musiciens ou auditeurs qui ont une exposition régulière au bruit. Basés sur une prise d'empreinte de votre oreille, les protections auditives sur-mesure proposent des filtres entièrement adaptés à vos besoins et un confort évidemment inégalé. On peut les porter des heures sans être gêné et la qualité du son est vraiment surprenante. Ces bouchons filtrent les mauvaises fréquences - celles qui pourraient blesser l'oreille et le tympan.

Le prix est donc forcément plus élevé (comptez au moins 150€), et ces bouchons moulé ne sont pas vendus dans les commerces spécialisés : il faut se rendre chez un audioprothésiste.

Ces protections auditives durent longtemps et sont vraiment ce qu'il y a de plus fiable et de plus confortable.

Articles en relation