Travailler avec le métronome

Publié le : 16/03/2019 14:22:21
Catégories : Percussions

Que ce soit pour s’entrainer chez soi, pour répéter avec son groupe ou même pour un concert, vous serez souvent amené à être accompagné d’un métronome pour développer votre horloge interne ou pour être certain de votre placement.

Comment travailler efficacement avec le métronome ?

métronomeLorsque l’on débute la batterie on a souvent tendance à jouer comme on en a envie, sans trop se soucier du tempo ou de savoir si nous jouons en place ou non. Pour avoir une approche un peu plus sérieuse de l’apprentissage, je vous recommande de vous procurer un métronome électronique que vous pourrez configurer par rapport à vos besoins (tempo, débits etc). Voici un modèle que je trouve particulièrement intéressant :

Quand on travaille des rudiments ou des rythmiques de différents styles que l’on veut jouer de plus en plus vite pour atteindre un objectif, il est important de suivre sa progression en terme de tempo. Si vous avez une routine journalière, n’hésitez pas à noter la vitesse à laquelle vous jouez afin de pouvoir augmenter un peu chaque jour le tempo sur le métronome. Cela va vous permettre de progresser plus rapidement car vous serez organisé dans votre évolution et vous aurez jours âpres jours, un regard sur vos progrès (ce qui est aussi très motivant).
L’erreur que beaucoup de débutant font est de pratiquer avec le métronome très fort dans le casque ou oreillettes. Il est déconseillé de faire cela car par la suite, vous allez avoir tendance a vous appuyer sur le métronome comme une « béquille », alors que le but est d’améliorer votre horloge interne et de conserver un tempo naturellement. Essayez de régler le métronome sur un volume raisonnable et d’avoir comme objectif de ne plus entendre le clic lorsque vous jouer. Vous serez alors capable, a force de pratiquer, de mieux percevoir les temps qui passent et le travaille au métronome sera beaucoup plus efficace.

Régler son métronome de différentes manières

Après quelques semaines ou quelques mois de pratique avec le métronome, vous serez beaucoup plus à l’aise et vous pourrez expérimenter différents placements de clic pour accompagner vos exercices de routine. Par exemple, au lieu de régler systématiquement votre métronome à la noire, vous pouvez essayer de le mettre en croche ou uniquement sur le deuxième et quatrième temps ou encore choisir de marquer uniquement le premier temps de chaque mesure (exercice plus avancé).
Un autre exercice qui est également très intéressant a pratiquer, c’est de jouer un groove a une une vitesse relativement basse (80bpm) puis de ralentir le tempo petit a petit, au plus bas a 45/50bpm, en jouant toujours le même groove. En faisant ca de temps en temps vous allez travailler votre précision et votre assise rythmique. Ici il n’est pas question de vitesse ou de prouesse technique mais uniquement de pratiquer dans le but d’améliorer votre horloge interne et d’affuter votre sens du tempo.

Bilan

Vous l’aurez compris, travailler avec un métronome lorsque l’on débute la batterie est a envisager assez rapidement étant donné que notre objectif en tant que batteur est de savoir tenir le tempo le mieux possible. Evidement nous restons des êtres humains et le fait de bouger dans le tempo de temps en temps contribue quelques fois a faire vivre la musique que nous jouons (en jazz par exemple). Mais dans la plupart des cas il est préférable d’avoir un tempo plutôt irréprochable pour apporter le plus de confort possible aux autres musiciens avec qui vous jouez.
Dans un second temps, si vous êtes amené a enregistrer en studio avec votre groupe et que vous êtes habitué a jouer avec le métronome vous gagnerez également un temps précieux a l’enregistrement.

Bonne pratique et a bientôt !

Crédit : jsrdrums

Articles en relation