Les différents types de ukulélés

Alors que son origine date du 19ème siècle avec l’arrivée d’immigrés portugais à Hawaï, l’ukulélé est associé au monde du surf dans les années 1950. Depuis cette date et l’invention de l’ukulélé en plastique, l’instrument connaît un succès fou dans tous les pays du monde. Facilement transportable et très accessible, l’ukulélé a l’avantage d’être facile à jouer et à prendre en main.

Avec cet instrument, vous pouvez toucher tous types de sons : jazz, funk, rock, pop, blues, reggae…

On distingue quatre types d’ukulélés différents : le Soprano (le plus petit, entre 30,5 cm et 35,5 cm ), le Concert (un peu plus grand, entre 35,5 cm et 40,5 cm), le Tenor (de taille moyenne, entre 40,5 cm et 45,5 cm) et le Baryton (à partir de 45,5 cm).

Le choix des matériaux

ukuleleL’ukulélé se fait traditionnellement en bois d’acacia, plus particulièrement de Koa. Il s’agit d’un bois présent sur l’île de Hawaï.

Dans le commerce, on en trouve surtout en bois de cèdre ou d’acajou, le bois de Koa se faisant plus rare et donc plus cher.

Les instruments réalisés à base de bois massif sont ceux qui dégagent le meilleur son, la meilleure puissance et le plus de vibrations.

Evitez ceux en contre plaqué, en bois laminé ou en plastique : d’une part le son ne sera pas au top, et d’autre part ils ne pourront pas “s’améliorer” avec le temps de la même façon qu’avec du bois massif.

Le choix des cordes

Un ukulélé possède quatre cordes. Celles rendant un son aigu sont en nylon et le do, plus grave, est en métal (en général en argent, mais il existe des do en aluminium).

Si vous optez pour un ukulélé premier prix ou acheté d’occasion, je vous conseille de changer les cordes et d’en prendre des plus performantes, la qualité des cordes fait une énorme différence sur le son et le confort de jeu.

Pour débuter, nous vous conseillons ce jeux de cordes pour Ukulélé qui assure d’excellentes sonorités :

AQUILA SUPER NYLGUT TÉNOR

Comment apprendre le ukulélé

L’ukulélé se prend facilement en main : votre apprentissage sera assez rapide, même si vous devez être régulier dans votre pratique. Tout commence par savoir accorder son instrument. 

Pour cela, jetez un œil à cette vidéo :

L’accordage est une étape incontournable. La notion de sonner juste peut paraître abstraite au début. Au fil des heures de pratique, votre oreille va s’affiner et saura détecter lorsque une note ne va pas. Tout comme votre capacité à accorder un ukulélé, vous allez développer ce qu’on appelle “l’oreille relative“. Ceci correspond à votre capacité de distinguer les notes justes des notes fausses au sein d’une gamme, du fait de votre expérience. 

Pour débuter, nous recommandons d’apprendre la posture de jeu en premier lieu.

La posture pour jouer du ukulélé

Vous vous en doutez, la posture pour jouer du ukulélé n’est pas similaire à celle d’une guitare, bien que les techniques de jeu sont similaires. 

Debout, votre avant-bras droit tient l’instrument au niveau de la table d’harmonie. Vous jouez les cordes vers la jonction entre le corps et le manche. En fingerpicking, certains joueurs se contentent seulement du pouce, de l’index et du majeur, éventuellement en appuyant l’auriculaire sur la table d’harmonie.

La plupart des techniques de guitare et de banjo peuvent être adaptées au ukulélé

Pour vous familiariser avec cet instrument, nous vous recommandons ces deux packs pour débutant.

Ils incluent une méthode d’apprentissage du ukulélé, des médiators, un accordeur et un jeu de cordes pour commencer dès maintenant votre apprentissage. Cerise sur le gâteau : le pack comprend une housse de protection pour transporter votre ukulélé partout où vous le souhaitez !

Voir le pack débutant Ukulélé concert et méthode

Voici une vidéo pour vous faire une idée du contenu à l’intérieur du pack :

Voir le pack débutant ukulélé Soprano

Il s’agit de la meilleure offre à ce jour pour débuter le ukulélé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.